Zarma Kebap, le kebab gastronomique à Paris made in Tunisia

0
4066

Le kebab est arrivé en France dans les années 1980. En quelques années, ce sandwich d’origine turque est vite devenu la star des fins de soirées arrosées. Les « spots » de Kebab restent ouverts tard la nuit et offrent la possibilité de manger sur le pouce un sandwich pour 6 euro lorsque la faim prend le dessus. Un street-food par excellence que certains ont pris la courage décision de revisiter.

Depuis plus de trois ans déjà, un jeune couple, dont la femme Monia Kashmir est d’origine tunisienne, a décidé de se lancer dans un pari de fou qui allait se transformer en succès gastronomique : le kebab chic. ET ça s’appelle Zarma Kebap.

Un peu comme pour le burger, ou la pizza qui se sont déclinés en version gastronomique en utilisant des ingrédients raffinés, le kebab de Zarma se veut chic et classe, mais surtout succulent et surprenant. Chez Nicolas et Monia,  l’agneau de limousin côtoie l’aubergine, la roquette, le citron confit de Palestine, le poulet est parfumé au zaater, à la menthe et au coriandre, le tout dans du pain fait maison.

À table avec Zarma

À table avec Zarma, le kebap qui enflamme la capitale avec sa cuisine aux influences méditerranéennes !

Gepostet von Demotivateur Food am Montag, 8. Januar 2018

Quant aux frites, elles sont enrobées de cheddar fondant et épicée au raz el hanout. La maison propose également d’autres déclinaisons de mets et street food méditerranéens revisités comme le fricassé et la chakchouka. Et pour les desserts, la créativité est au programme avec comme par exemple les éclairs jasmin sésame noir.

La maison compte aujourd’hui deux restaurants, un à Pigalle et un à Stalingrad.