adolescents

En pleine tempête suite aux scandales de vente d’informations par Facebook, réseaux sociaux et applications tentent de se racheter une conduite ou de limiter les dégâts en revoyant leurs conditions d’utilisation. À un mois de l’application européenne du Règlement Général sur la Protection des Données, WhatsApp a décidé de relever l’âge minimum d’utilisation de 13 à 16 ans.

« Si vous vivez dans un pays de l’Union Européenne, vous devez avoir au moins 16 ans pour utiliser nos Services ou l’âge requis minimum par votre pays pour vous enregistrer et utiliser nos services », prévient la messagerie dans un billet daté du 24 avril. WhatsApp, qui appartient à Facebook depuis quelques années, tient donc à mieux protéger nos données, spécialement quand il s’agit de très jeunes utilisateurs. En dehors de l’Union Européenne, l’âge minimum requis reste inchangé : 13 ans.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?