La vitamine D permettrait d’éviter les formes graves de coronavirus. C’est ce qu’affirment plusieurs études dont la plus récente a été menée en Espagne. En effet, celle-ci, publiée dans le Journal of  Clinical Endocrinology & Metabolism a montré que sur les 280 patients touchés par le virus et sur qui a porté l’étude, 82% présentaient une carence en vitamine D. Selon Jose Hernandez, co-auteur de l’étude et docteur en neurophysiologie à l’université de Cantabrie : « Un traitement à base de vitamine D devrait être recommandé lorsque le patient présente des carences. Cette approche peut avoir des effets bénéfiques à la fois sur l’ensemble musculosquelettique, mais aussi sur le système immunitaire ».

L’Agence de Santé Publique de Grande-Bretagne conseille même de prendre 10 microgrammes de Vitamine D par jour pour lutter contre la Covid-19. Ce qui pousse à croire qu’il y a un lien évident entre vitamine D et coronavirus.

Toutefois, nous vous rappelons qu’il vaut mieux prendre l’avis de son médecin traitant avant de s’administrer de la vitamine D afin d’éviter les surdosages.