Villas à Sidi Bou Saïd : entre modernité et tradition

4888

La conception de deux unités d’habitation jumelées livrées en 2017 au village de Sidi Bou Saïd a posé la question de l’intégration de ces demeures dans l’environnement naturel et dans le cadre pittoresque offert par le village. Elle a, par ailleurs, poussé les architectes à s’interroger sur l’identité propre de ces demeures. En définitive, ces derniers ont été forcés de concilier tradition et modernité.

Ces deux pavillons attenants au port de Sidi Bou Saïd ont chacun une superficie de 130 m2 couvert. Toutefois, ils se distinguent par des rez-de-chaussée travaillés en transparence, et ouverts sur l’extérieur, contrairement aux étages qui sont destinés aux espaces privés et qui possèdent des ouvertures modulables. La proximité de la mer a, en e et, incité les maîtres des travaux à offrir aux futurs résidents la possibilité de jouir de la vue imprenable offerte par la situation privilégiée du site.

Ainsi, les deux villas jumelées disposent chacune d’une ouverture donnant sur la mer, filtrée par des persiennes coulissantes dont le rôle est de rappeler le traditionnel moucharabieh, et dont la couleur constitue une douce continuité avec la colline attenante. L’ensemble s’articule autour d’une cour intérieure abritant un figuier centenaire qui a inspiré la typologie du projet, et d’un bassin d’eau qui lui fait face.

Texte : Myriam Bennour

Crédit photos : Ashraf Khmiri

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?