« Pour rassurer les 100 coups de fils/messages reçus ce matin et comme plusieurs personnes l’ont déjà appris : oui, j’ai été testée positive au Coronavirus à Tunis suite à un déplacement de 48h à Paris et ce, malgré toutes les précautions nécessaires.

J’ai hésité avant de mettre ce statut mais pour le bien de tous, autant que mon expérience précoce (NB : au moins 50% de la population va l’attraper) serve à quelque chose et aide à protéger les plus fragiles d’entre nous.

Pour vous aider et surtout casser les mythes, voici les symptômes ressentis– dans l’ordre et depuis jeudi soir (ce sont ceux que j’ai rencontrés, ils peuvent varier d’une personne à une autre):

– Toux sèche LÉGÈRE et PONCTUELLE (pas des grosses quintes de toux comme une bronchite ou trachéite)
– Léger écoulement nasal (très léger, moins qu’un gros rhume ou qu’une grippe saisonnière)
– Mal de crâne (seul symptôme fort, alors que je n’ai pas d’antécédent de migraines)
– Très légères courbatures
– Frissons nocturnes (une seule nuit)
– ET SURTOUT contrairement aux idées reçues, une TRÈS LÉGÈRE FIÈVRE : mon maximum était de 37,9 samedi soir et j’étais à 36,8 au moment du prélèvement!

Je vais très bien pour ceux qui s’inquiètent et je continue de travailler à distance (contrairement à ce qui a été annoncé par des voisins que je ne connais pas, NON je ne suis pas mourante à la clinique). Pour le remède, à part de la vitamine C, du paracétamol (surtout pas d’anti-inflammatoire) et de la patience, il n’y a rien. J’ai respecté la règle d’auto-confinement depuis jeudi avant même d’avoir les premiers symptômes et c’est ce qui fait la différence pour les autres.

Que faire si vous présentez les symptômes ?

1 – RESPECTEZ les règles de confinement à la lettre, limitez vos déplacements au maximum, alertez les personnes âgées autour de vous car si pour nous le risque est faible nous pouvons être un vecteur pour les personnes plus fragiles
2 – MONITOREZ votre température – même si dans mon cas, elle n’était pas flagrante j’ai quand même eu une légère poussée
3 – NE PANIQUEZ PAS – le numéro d’urgence du SAMU est le 190, ils sont hyper réactifs et bien organisés. Cependant, sauf symptômes sévères (détresse respiratoire, …) ne les surchargez pas puisque de toute façon, il n’y a pas de remède à part l’auto isolation, laissez la priorité aux personnes vraiment à risque
4 – PASSEZ LE MESSAGE aux personnes moins alertes que vous notamment vos parents et grands-parents

Et enfin, UN GRAND CHAPEAU BAS AUX EQUIPES du ministère de la Santé et de l’Observatoire National des Maladies Nouvelles et Émergentes, ultra réactives et efficaces »

FK