Une petite fille de 10 ans se fait exploser au Nigéria et fait une vingtaine de morts

0
423

Un attentat-suicide commis par une fillette de 10 ans fait une vingtaine de morts et 18 blessés au nord-est du Nigéria.

L’explosion a eu lien dans le «Monday Market», un marché très fréquenté de la ville de Maiduguri qui se trouve dans le nord-est du Nigéria. La Croix-Rouge et une milice d’autodéfense locale font état d’une vingtaine de morts et de 18 blessés. Ce même marché avait déjà était la cible de deux attentats-suicide commis par des femmes durant la fin de l’année 2014. Même s’il n’y a pour l’heure aucune revendication, tout porte à croire que c’est le groupe islamiste Boko Haram, qui a pour habitude d’utiliser des femmes et des petites filles pour les attentats, qui serait derrière cette attaque meurtrière. Ashiru Mustapha, un membre d’un groupe local d’auto-défense, a précisé à l’AFP que la bombe a explosé au moment où la petite fille faisait l’objet d’une fouille à l’entrée du marché. « La fillette avait une dizaine d’années et je doute fort qu’elle savait véritablement ce qui était fixé à son corps », déclare-t-il.

Rappelons également que, du 6 au 8 janvier, la secte islamiste a complètement rasé une quinzaine de villages du nord-est du Nigéria laissant derrière elle plus de 2000 morts et 20 000 personnes en fuite.

]]>