Dans un pays où l’on fait mendier des enfants handicapés, des enfants en bas âge et des personnes âgées, il n’est pas étonnant de voir le bien-être animal passer au second plan. Souvenez-vous du cheval qui a été découvert avec des brûlures sur tout le corps à la Goulette et qui a nécessité la mobilisation de la société civile pour lui venir en aide. Si cette histoire a eu un dénouement heureux, cela n’a pas été le cas de la chamelle découverte dans une rue à Gammarth Village. En effet, le pauvre animal vraisemblablement abandonné par son propriétaire agonisait depuis 3 jours sous le regard de tous sans aucune intervention de la police municipale.

C’est d’ailleurs une internaute qui a posté les photos du camélidé afin d’attirer l’attention et mobiliser avec le peu de moyens dont elle dispose, des vétérinaires volontaires. C’est finalement le Dr Walid Ben Mustapha qui envoya 2 vétérinaires afin de faire le nécessaire. Après auscultation de la pauvre bête, il s’est avéré qu’elle n’était pas pleine comme le laissait supposer son ventre gonflé mais un excès de gaz qui lui a finalement été fatal. D’après les vétérinaires sur place, il aurait fallu une intervention plus rapide quelques jours auparavant.

On se demande encore quand est ce que des lois contre les maltraitances animales verront le jour chez nous surtout lorsque l’on sait que la cruauté envers les animaux est un comportement commun chez les enfants et adolescents qui grandissent pour devenir des meurtriers ou autres criminels à comportement violent.