En marge de la visite de la cheffe du Gouvernement Najla Bouden à Paris et sa participation à la rencontre des entrepreneurs français « La REF22 », les ministres de l’Intérieur français et tunisien ont annoncé mercredi 31 août dans un communiqué commun la normalisation par la France de la délivrance de visas en Tunisie. Cette normalisation a été décidée avec «effet immédiat», ont ajouté les deux ministres, Taoufik Charfeddine et Gérald Darmanin qui se sont entretenus par téléphone.

L’automne dernier, la France avait décidé de restreindre la délivrance de visas en Algérie, Maroc et Tunisie, afin d’inciter ces pays à faire des efforts en matière de coopération et de lutte contre l’immigration illégale. Il s’agissait de les inciter à améliorer l’accueil de leurs ressortissants sous le coup d’une expulsion de France. Le taux de refus avait atteint 30% en Tunisie, et 50% pour le Maroc et l’Algérie.