Les chiffres sont sans appel : les 3e vague est bien là ! En effet, nous connaissons depuis une semaine une flambée du nombre de cas déclarés et du nombre de décès puisqu’à la date d’hier, dimanche 4 avril, nous en étions à plus de 1700 cas et 41 décès et ce n’est que le début de la 3e vague ! 17 gouvernorats et 95 délégations connaissent d’ailleurs une hausse importante du nombre de contaminations due au relâchement des dernières semaines de la part des autorités qui ont allégé les mesures et des Tunisiens qui ne respectent plus les gestes barrières.

Friguia Park, dimanche 4 avril 

Invitée ce matin au micro de Wassim Belabi sur Express FM, le Pr Jalila Ben Khelil, porte-parole du comité scientifique, a indiqué que la situation était alarmante surtout avec la propagation du variant britannique.

Toutefois, ce cri d’alarme semble tomber dans l’oreille d’un sourd puisqu’une aucune mesure concrète du gouvernement n’a été prise surtout au vu de la lenteur de la campagne de vaccination lancée le 13 mars dernier.