© Affiche du film "The Big Wedding"
  • Le coût :

Les mariages en général coûtent la peau des fesses, on ne vous apporte rien de nouveau. Si on ajoute à cela les prix qui n’arrêtent pas de flamber, organiser une grande fête pour son mariage équivaut à une ruine inéluctable.

  • Le stress et la fatigue :

Le mariage n’est-il pas sensé être un heureux événement ? Pour quelles raisons doit-on alors s’infliger du stress et de la fatigue pour après passer des semaines entières à essayer de récupérer ?

  • Se marier pour les autres :

Tout le monde a son mot à dire pour votre propre cérémonie de mariage. Vous essayez alors de trouver des compromis pour satisfaire les souhaits de tout le monde. Au final, vous vous retrouvez habillée en robe de mariée, probablement choisie par votre mère, dans une fête qui n’est pas vraiment la vôtre.

  • Les invités :

Les gens ont de plus en plus la flemme d’aller aux mariages : le temps qu’ils mettent à se préparer, le froid en hiver, la chaleur en été, la route, etc. Alors pourquoi ne pas satisfaire tout le monde en faisant simple et efficace ?

  • Les commérages :

Plus la cérémonie est grande, plus les commérages sont conséquents : la salle ; la bouffe ; la mariée ; la mère de la mariée, etc.  Faites simple et limitez les dégâts !

  • Les économies :

Imaginez tout l’argent que vous pourrez mettre de côté en optant pour la simplicité. Et là on parle de milliers de dinars à Maintenant imaginez tout ce que vous pourrez vous offrir avec cet argent pour célébrer votre union en bonne et due forme.

  • Le devoir :

Au lieu de profiter de la soirée, vous la passez à faire la bise à toute la salle, y compris à des personnes que vous n’avez jamais rencontrées de votre vie, comme la fille de la cousine au troisième degré de votre belle-maman. Et en plus vous n’entendez absolument rien de ce qu’on vous raconte.

  • La musique :

Vous avez beau choisir le groupe / troupe musical (e), vous ne pouvez cependant pas échapper à certaines chansons que vous préféreriez ne pas écouter, en particulier le soir de votre mariage.

  • Les clichés :

Il arrive un moment où vous perdez le contrôle de la situation pour vous retrouver à prendre des poses ridicules devant le photographe ou à brailler après que le chanteur vous a harcelée devant tout le monde avec son micro.

 

  • Faire un mariage qui vous ressemble :

Au final, n’est-ce pas là le but même de cette cérémonie ? Réunir les proches auxquels vous tenez, mettre la musique que vous aimez et vous amuser sans penser à rien ?