[Photo : L’émission « Recherche appartement ou maison » présentée par Stéphane Plaza]

Si être une fille célibataire en Tunisie est déjà un combat en soi, alors chercher un appartement équivaut à un vrai parcours de guerrière. Voici un aperçu des galères qu’on est susceptible de rencontrer dans sa quête de l’appartement vivable :

 

  • Ceux qui ne louent qu’à des familles : Parce que quand tu es une fille non mariée, tu n’as pas le droit de vivre seule. Alors, soit tu trimbales ta famille avec toi là où tu décides de vivre, soit tu te maries vite fait histoire de ne pas contrarier le proprio.

 

  • Les proprios qui n’aiment pas les va-et-vient : Parce que quand tu es une fille pas mariée, tu n’es pas sensée avoir d’amis non plus. C’est connu non ?

 

  • Le « cercueil » en guise de pièce : Tu appelles pour un s+2 et c’est ce que tu trouves en effet lors de la visite. Sauf que l’une des deux pièces s’avère être tellement minuscule qu’elle ne ferait même pas entrer une commode.

 

  • Ceux qui se désistent à la dernière minute : Tu fixes un rendez-vous avec le proprio pour visiter l’appartement et 5 minutes après, il rappelle pour dire que la maison est finalement en travaux. Bon après, il y a aussi ceux qui se désistent en ignorant tout simplement tes coups de fil. Ils doivent manquer d’imagination.

 

  • La location à tout prix : Lors d’une visite, tu découvres que l’appartement est digne de la série American Horror Story. Mais le ou la propriétaire a tellement envie de s’en débarrasser qu’il ou elle cherche tous les arguments du monde pour te louer son taudis. Toi en revanche, tu n’as qu’une envie, partir et ne plus revenir.

 

  • Ceux qui ne signent le contrat qu’avec un homme: Si si, ça existe, mais on va s’abstenir de faire des commentaires, hein…

 

  • La théorie de l’attractivité (ou pas) : C’est simple, soit tu tombes sur un prix attractif et tu découvres après que l’appartement est dégueulasse, soit c’est l’appartement qui est attractif mais avec un prix qui rebute.

 

  • Quand tu dépends de tes colocataires : Déjà que le choix des appartements est loin d’être large, il faut en plus trouver un juste milieu entre les différentes conditions et exigences des personnes avec lesquelles tu vas cohabiter. Un casse-tête dans le casse-tête…

 

  • Les surprises cachées : L’appartement a beau être sympathique avec un prix attractif, il faut quand même faire attention aux détails lors de la visite, tels que les cadavres de cafards qu’on peut trouver derrière les portes ou les crottes de souris sur le comptoir de la cuisine.

 

  • L’envers du décor : La maison est propre et belle, le prix est abordable mais… le quartier n’est pas des plus accueillants.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?