Tokyo pour voyageurs raffinés

0
202
shinjuku-12-kabukicho
Kabuki-cho, Redlight District dans le quartier ouest de Shinjuku – Crédit : Andre Wamiet

Le Japon, ce pays du monde flottant tel qu’il se définissait dans la littérature japonaise au XVIIe siècle, est une civilisation à part entière où l’esthétique se fonde sur la contemplation de l’éphémère, où tout peut exister comme son contraire, une société aux codes extrêmement différents des nôtres, un lieu fascinant à découvrir dès que possible.

Archipel aux 3000 îles posées sur l’Océan Pacifique, le Japon regorge de trésors innombrables qui ne cessent de surprendre les voyageurs qui s’y aventurent. Dans ce pays fascinant à la culture ancestrale et aux paysages magnifiques, dans cet Empire qui voit naître tous les matins du monde, tout est découverte.

76_full
Quartier de Ginza – Credit : Wikimapia

Nous avons concocté pour vous une balade dans Tokyo qui vous fera découvrir les facettes originales et raffinées de cette ville tentaculaire. Nous cherchons à vous donner l’envie de goûter à de nouvelles sensations et à vous dépayser juste en regardant ces photos sélectionnées. Cette balade est faite de découvertes de couleurs tant dans les paysages que dans les mets. Une plongée dans un art de vivre urbain à la fois moderne et traditionnel… Belle balade.

Une balade à Tokyo

Quand on veut découvrir l’originalité de la vie à Tokyo, on se doit de se lever tôt pour aller parcourir le plus grand marché de poisson d’Asie, le marché Tsukiji. Tous les jours, des milliers d’espèces de poissons y sont vendus dans une atmosphère frénétique jusqu’à 9 heures du matin. Parmi toutes ces espèces, un poisson est très respecté au Japon : la carpe, symbole de courage et de persévérance, vertus très en vogue dans l’Empire nippon. Ces vertus enseignées aux enfants se retrouvent à l’honneur sur les drapeaux en forme de carpe brandis chaque 5 mai durant la fête des enfants. Dans cet espace de 22 hectares, vous allez aussi apprécier les restaurants de sushi frais, délicieusement préparés devant vous. N’hésitez pas à vous laisser tenter car tous les voyageurs sont conquis par la gastronomie japonaise. C’est une expérience de tous les sens.

kyu-shiba-rikyu-gardens-29
Jardin Hama-Rikyu : jardin du palais isolé de la plage, don impérial, Crédit photos : André Wamiet

Non loin du marché de Tsukiji, vous pourrez vous promener dans le très beau jardin paysager japonais Hama-Rikyu. De là, vous pourrez admirer toute la contradiction de Tokyo, entre immeubles ultra-modernes et jardins raffinés. Sa superficie est de 25 hectares, et il est bordé sur trois côtés par une douve remplie d’eau de mer. Ce jardin existe depuis le XVIIe siècle et est ouvert au public depuis 1946. C’est un des 29 « sites à la beauté exceptionnelle du paysage » du Japon, selon la classification du ministère de la Culture. On y trouve de somptueux pins vieux de 300 ans et parfois, au détour d’un chemin, on peut y rencontrer des couples en habit traditionnel. Ce jardin se trouve au sud d’un quartier fort intéressant, celui de Ginza.

hama-rikyu-gardens-37
Jardin Hama-Rikyu : jardin du palais isolé de la plage, don impérial, Crédit photos : André Wamiet

Ginza est le quartier le plus chic de Tokyo. C’était autrefois le quartier de la Monnaie. Ginza se caractérise par ses grandes avenues prestigieuses rappelant les Champs-Elysées mais également Londres et son Times Square avec d’immenses enseignes publicitaires lumineuses sur les façades des bâtiments. C’est l’endroit prisé des boutiques de luxe avec des marques occidentales prestigieuses comme Cartier, Chanel, Dior ou Prada, mais vous y trouverez également de grands magasins sur plusieurs étages comme le Printemps parisien, le Sony Building, Mitsukoshi, Wako ou Marion… Le jour, Ginza est également un quartier d’affaires important qui se transforme en quartier de divertissement la nuit, avec de nombreux bars, clubs, restaurants chic et hôtels de luxe. Le dimanche, les rues sont fermées à la circulation, ce qui en fait un endroit idéal pour flâner.

hama-rikyu-gardens-27

Vivre seulement l’instant présent, savoir se donner tout entier à la contemplation de la lune, de la neige, des cerisiers en fleurs et des érables rougeoyants, chanter, boire, se divertir juste en ottant comme la calebasse emportée par le courant : voilà ce que nous appelons le monde flottant.

Asa Ryoi, Contes du Monde Flottant, 1661

À l’ouest de Tokyo, nous vous recommandons un autre quartier vivant, celui de Shinjuku avec son Redlight appelé Kabukicho. Vous aurez alors une belle impression de cette ville en perpétuelle ébullition. Shinjuku est à la fois l’un des plus grands quartiers de Tokyo et l’un des plus animés.

C’est un centre d’ffaires important, un quartier de gratte-ciel, de grands magasins, de cinémas, de grands hôtels, de bars, de cafés et de restaurants. Dans la zone ouest (Nishi-guchi), le quartier des gratte-ciel, on peut visiter en particulier la Mairie de Tokyo (Tôchô, ou le gouvernement métropolitain de Tokyo), formée de deux tours jumelles de 48 étages. Pour admirer le panorama de la ville, c’est immanquable. La zone sud (Minami-guchi) est un nouveau complexe commercial composé de grands magasins, de cafés luxueux et d’une grande librairie. Enfin, la zone est (Higashi-guchi) est connue pour son quartier aux mille divertissements, quartier qui ne dort jamais (Kabukichô, par exemple).

awa-odori-dance-festival-6
La danse d’Awa, festival japonais célébrée à Tokushima, du 12 au 15 août durant la période du O-Bon, Credit: citygalonthego.com

Non loin du Shinjuku, l’endroit à ne surtout pas rater est le Parc Yoyogi. Ce dernier est un des lieux de visite très connus à Tokyo. Au sein même du parc Yoyogi se trouve le célèbre et majestueux sanctuaire du Meiji Jingu. Le moment le plus intéresbsant est le week-end car les Japonais ainsi que de nombreux expatriés (gaijins) s’y installent pendant de longues heures pour pique-niquer, se reposer, passer un moment en couple ou entre amis, ou simplement s’y promener à pied ou à vélo.

Les bassins offrent un climat un peu plus frais, très appréciable dans la chaleur estivale de Tokyo. Parmi les attractions amusantes dans ce parc, les danseurs de rockabilly, les défilés improvisés de cosplay ou encore les merveilleuses processions de mariages shinto à Meiji Jingu.

jeunesse-japonaise-dans-le-quartier-dharajuku-a-tokyo
Jeunesse japonaise dans le quartier d’HARAJUKU à Tokyo, Crédit :Raphaël Waeselynck

Par la suite, nous vous recommandons d’arpenter les rues colorées d’Harajuku, le quartier de la mode jeune qui propose de multiples possibilités de shopping ! Non loin de là, le quartier de Shibuya, très connu pour son carrefour, le plus grand du monde, et ses milliers de néons et écrans géants qui clignotent sans relâche. Il y a beaucoup d’adolescents qui se baladent en groupe et qui font du shopping.

Il y a comme toujours de grandes avenues et plein de petites ruelles qui les relient. Descendez l’avenue Omotesando, les Champs-Elysées de Tokyo, qui propose des boutiques de mode et de luxe au sein desquelles vous pourrez effectuer vos achats tokyoïtes.

asakusa-8-sensoji-temple
À 10kms du centre de Tokyo, 8 Senjoï temple ou Asakusa Kannon Temple, temple bouddhiste, Crédit photos : André Wamiet

Enfin, on ne peut quitter la capitale japonaise sans avoir expérimenté d’autres atmosphères, en allant visiter un temple bouddhiste situé en périphérie du centre de Tokyo dans un quartier populaire, celui d’Asakusa. Dédié à la déesse bodhisattva Kannon, le temple bouddhiste Sensō-ji, également appelé « Asakusa Kannon », est connu pour être le plus vieux temple de Tokyo : il date de l’an 625. Avec sa pagode à cinq étages, c’est l’un des plus forts témoignages de l’ère Edo dans la capitale. Dans ce quartier, vous trouverez un grand nombre de petites boutiques et restaurants.

Vous aurez ainsi passé une belle semaine à découvrir l’atmosphère tokyoïte.

Texte : Martine Geronimi

Photos : André Wamiet