SOTUDEL : saisie de plusieurs tonnes de produits périmés

0
2600

Le Ministère de l'Intérieur a publié hier sur sa page Facebook une quarantaine de photos montrant des produits périmés saisis mercredi 27 mai à l'usine SOTUDEL (Société Tunisienne des Dérivés du Lait) sise à la zone industrielle de la Jedaïda à la Manouba. Le Ministère a également annoncé avoir relevé plusieurs dépassements sanitaires dangereux relatifs à la production et la conservation de fromage et de chocolat, stockés dans des conditions désastreuses. 

En tout, 8.1 tonnes de céréales, 7.7 tonnes de riz (utilisé dans la fabrication de chocolat), 2 tonnes de chocolat, 38.2 tonnes de glucose liquide périmé, 3.1 tonnes de fromage Riki de différents types et formats, 8 tonnes de cacao impropre à la consommation, 10.8 tonnes d'amidon, 525kg de gélatine et 7kg d'arômes ont été saisis par la police municipale en collaboration avec la Direction régionale du commerce, la Direction régionale de la santé et du Commissariat régional de développement agricole.

Le directeur commercial ainsi que certains cadres de la SOTUDEL ont été arrêtés (détention et utilisation de denrées impropres à la consommation et fraude). Le PDG est encore en fuite.  

Nous supposons que les denrées saisies n'étaient pas destinées à la consommation mais les photos prises par la police municipale nous donnent une idée sur le manque des règles d'hygiène au sein de l'usine. Nous avons d'ailleurs interrogé un responsable de production dans une société agroalimentaire par rapport aux conditions de stockage ou de destruction des produits périmés. Selon lui, toute industrie agroalimentaire doit détruire les denrées périmées, impropres à la consommation ou non-conformes en présence d'un responsable de l'usine et d'un huissier notaire qui élaborera un PV par la suite. Si la société n'est pas certifiée ISO 22000 (Sécurité des denrées alimentaires), elle doit appliquer la réglementation tunisienne. 

 

 

 

 

 

]]>