Sorties culturelles pour le mercredi 22 mai 2019 (17 ramadan 1434)

0
76

Pour ceux qui ont pris l’habitude de sortir le soir après la rupture du jeûne, Femmes de Tunisie a fait un petit tour pour vous proposer un agenda culturel ramadanesque.

Pièce de théâtre « Carnage » de Ghassen Hafsia à El Teatro à 21h30

« Carnage » est une adaptation de la pièce de théâtre de Yasmina REZA « Le Dieu du Carnage ». On y retrouve Ayadi Zied, Khelifi Emira, Ayari Issam et Youssfi Leïla.

Une rencontre entre les parents de deux enfants qui se sont bagarrés dans le square du quartier. Une rencontre dans le but de dissiper les malentendus de façon « amicale et civilisée ». Une rencontre qui vite tourne mal, les dents des enfants tombent et les masques de la politesse tombent… Qui pourra arrêter la machine de la violence qui habite notre quotidien ?…Qui pourra arrêter le Carnage ?

Le cycle se poursuit jusqu’au vendredi 24 mai 2019.

Projection du film #Manich-Msamah Generation au Cinémadart Carthage

Nawaat et la Fondation Rosa Luxemburg- Bureau Afrique du Nord présentent la première nationale du film « #Manich_Msamah Generation » (66 minutes), qui passe ce soir au CinéMadart dans le cadre de l’ouverture du festival Ciné Social. La projection sera suivie d’un débat avec les protagonistes. L’entrée gratuite!

« Près de 5 ans après la destitution de Ben Ali, le président tunisien Caïd Essebsi présente un projet de loi d’amnistie des fonctionnaires et des hommes d’affaire impliqués dans des affaires de corruption. Sa proposition législative a de fortes chances de passer face à une opposition parlementaire faible et une rue épuisée par des années de contestation. Des jeunes venant d’horizons divers sont déterminés à lutter contre ce projet de loi. Ils se rassemblent sous l’étendard d’une campagne baptisée Manich Msamah (Je ne pardonne pas) afin de défendre la justice transitionnelle mais aussi l’équité et la lutte contre l’impunité. La bataille a duré plus de 2 ans et a fortement impacté un paysage politique enclin au réformisme par une dynamique révolutionnaire inédite. »

Les Nuits de Halfaouine au Théâtre National Tunisien, la soirée est consacrée à  HICAZ Live Band à partir de 22h00

Hicaz live band est un groupe qui mélange musique occidentale et orientale à travers un style et des arrangements modernes en utilisant des genres très variés tels que le rock, le flamenco, la musique des films, la musique arabe et tunisienne, la musique latino, le jazz…

Dendri – Stambeli Movement au centre National de Communication Culturelle à la Rue Sidi Ben Arous dans la Medina de Tunis ! L’entrée est à 10 dinars à partir de 22h00.

Les Nocturnes de la Maison de l’Image

La Maison de l’Image lance pour le mois de Ramadan « Les Nocturnes de la Maison de l’Image ». Pour de mercredi, « Paroles d’images » à partir de 22h00 invite trois réalisateurs qui ont marqués le petit comme le grand écran par leur savoir faire, Abdelhamid Bouchnak « Nouba » et « Dashra », Lassaad Oueslati « El Maestro » et Mehdi Klibi « Banni Banni », afin de vous faire découvrir un univers riche en images autour d’un débat animé par Tarek Mrad.

Le lanceur de dés – Concert poétique autour de Mahmoud Darwich à l’IFT

Dans le cadre de ses soirées #SousLesÉtoiles, l’Institut français de Tunisie propose un Spectacle poétique, visuel et musical autour de l’œuvre de Mahmoud Darwich (Nouvelle création 2019).

Une création Arabesques avec le soutien de l’INSTITUT FRANÇAIS à Paris, de La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, de la #Spedidam et de la Fondation Orange. Entrée libre et gratuite

Avec: Walid Ben Selim au chant, Nidhal Jaoua au Qanoun et Agathe Di Piro au piano.