Signature du livre « La liberté en héritage » de Najet Abdelkader à la librairie Al Kiteb

0
1012

Ce jeudi 4 février 2016,  Najet Abdelkader, professeur de français, universitaire, historienne, spécialiste du théâtre du xviie siècle, signe son livre « La Liberté en héritage » à la Librairie El Kiteb de Tunis. Entre 18h00 et 20h00, l’auteure nous donne rendez-vous pour parler de cette publication.

Synopsis : Une femme devient grand-mère le 14 janvier 2011. Elle décide d’écrire un journal adressé à sa petite fille Yasmine où elle lui conte le parcours d’illustres Tunisiennes, éprises de savoir et de liberté, de l’Antiquité à nos jours, qui ont contribué par leur action, leur engagement et leur combat au rayonnement de la Tunisie et à l’émancipation de leurs compatriotes.

« Parmi les célèbres héroïnes passées ou actuelles qui ont marqué l’histoire du pays,soit en prenant les armes,soit en léguant une  grande œuvre: Elyssa, Sophonisbe, La Kahena, Saida Manoubia etc..et plus près de nous, Tewhida Ben Cheikh, Manoubia Ouartani, Arwa la Kairouanaise, Wassila Ben Ammar, Zubeida Bechir, Cherifa Messadi et sa fille Dorra Bouzid, Leila Ben Temime Blili, Radhia Nasraoui ,et tant d’autres! »

On ne les fera pas taire !

« Dans ce livre, page après page, l’auteur nous raconte comment ces femmes sont arrivées à un degré d’émancipation inégalé. Elle relate les destins de toutes ces figures de proue de la liberté, de l’Antiquité à nos jours. Elle met l’accès sur le rôle des femmes dans la lutte pour l’indépendance et pendant le Printemps arabe. De Didon aux bloggeuses militantes d’aujourd’hui, elle raconte le parcours des mères, des veuves et des martyres, de toutes ces femmes anonymes aussi grâce auxquelles son pays ne sera jamais soumis.

Grâce à la forme du journal et à un vrai talent de conteur, l’auteur suscite l’empathie. Ce récit est un appel aux femmes à ne jamais se soumettre aux intégrismes, quels qu’ils soient. Son propos est d’une actualité brûlante. »

Liberté