Seules 4 femmes sur 30 font partie du nouveau gouvernement tunisien

0
606

4 : c’est le nombre de femmes qui devraient faire partie du tant attendu « Gouvernement Fakhfakh » révélé mercredi. Si cette dernière étape pourrait être libératrice pour la suite des événements, elle n’en reste pas moins masculine. Même un petit peu trop.

Sans prendre compte des secrétaires d’État, Sur les 30 noms de ministres révélés, seuls 4 sont féminins : Thouraya Jribi Khemiri à la Justice, Chiraz Laatiri aux Affaires culturelles, Asma Shiri au ministère de la Femme, de l’enfance et des personnes âgées et enfin Lobna Jeribi comme ministre chargée des grands projets. Parmi ces 4 femmes, 1 seule parvient à décrocher un ministère dit « important ». 

Le Gouvernement tunisien reste donc dominé par les hommes alors que le gouvernement de coalition finlandais de la jeune Première ministre de 34 ans, Sanna Marin, est composé de 12 femmes et de 7 hommes… Le chemin est encore long.

La composition de ce gouvernement

Ministre de la Défense : Imed Hazgui 

Ministre des Affaires étrangères : Noureddine Erray

Ministre de la Justice : Thouraya Jribi Khemiri

Ministre de l’Intérieur : Hichem Mechichi

Ministre des Finances : Mohamed Nizar Yaîch

Ministre de l’Industrie : Salah Ben Youssef

Ministre d’état chargé du Transport et du logistique : Anouar Maarouf

Ministre des affaires sociales : Habib Kchaou

Ministre des Technologies de communication et de transition numérique : Mohamed Fadhel Kraïem

Ministre de l’Investissement et de la Coopération internationale : Slim Azzabi

Ministre de l’Education : Mohamed Hamdi

Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique : Slim Choura

Ministre de la Santé : Abdellatif Mekki

Ministre du Commerce : Mohamed Mselini

Ministre de l’Energie, des Mines et de la transition énergétique : Mongi Marzouk

Ministre auprès du chef du gouvernement chargé de la relation avec le Parlement : Ali Hafsi

Ministre auprès du chef du gouvernement, chargé des Droits de l’homme, de la relation avec des instances constitutionnelles et la société civile : Ayachi Hammami

Ministre du tourisme et de l’artisanat : Mohamed Ali Toumi

Ministre des affaires culturelles : Chiraz Laatiri

Ministre des Domaines de l’Etat et des affaires foncières : Ghazi Chaouachi

Ministre des affaires de la jeunesse et du Sport : Ahmed Guaaloul

Ministre de la femme, de l’enfance et des personnes âgées : Asma Shiri

Ministre de l’équipement, de l’habitat de l’aménagement du territoire : Moncef Sliti

Ministre de l’Emploi et de la formation professionnelle : Fathi Belhaj

Ministre d’Etat auprès du chef du gouvernement, chargé de la Fonction publique, de la gouvernance et de la lutte contre la corruption : Mohamed Abbou

Ministre de l’agriculture, de la pêche et des ressources hydrauliques: Oussama Khriji

Ministre des affaires religieuses : Ahmed Adhoum

Ministre de l’environnement : Chokri Ben Hassen

Ministre chargé des affaires locales : Lotfi Zitoun

Ministre chargé des grands projets : Lobna Jeribi