Roba Vecchia : l’événement incontournable dédié à la mode durable

0
267

Le collectif Freep organise, en partenariat avec le groupe Guerrisol, l’événement  » Roba Veccha / une journée autour de la mode durable », le samedi 9 novembre au Palais El Abdeleya.

A l’honneur des mains créatives et des esprits responsables, Roba Vecchia se présentera sous forme d’un défilé. Vingt jeunes stylistes se sont dépassés sous l’œil d’expert de Salah Barka ; à upcycler des vêtements pour matérialiser une idée, une vision et un style. L’up-cycling ne se présente pas seulement sous forme de tenues dans un défilé, il peut prendre forme en des installations artistiques, des expositions mais aussi interprété à travers des workshops.

Le projet Freep est lancé par MAFT Fashion et supporté par le Goethe-Institut Tunis.

Au programme :
1/ Défilé « Roba Vecchia »
2/Des installations artistiques :
– Freep Project : A l’image de la friperie et à son désordre qui règne, le collectif freep creuse au cœur des friperies avec leur toucher et leur quête de l’inconnu. Ce collectif se compose de plusieurs pièces du puzzle. Ils transposent leur expériences sensorielles en reflétant un dualisme dominant qui jouent avec leur cinq sens, sensibilité et déclenche en eux le flair de ce qu’ils cherchent.
-Guerrisol: « La fripe ; c’est chic ». La grande chaîne de friperie a mis en œuvre une installation à l’honneur des pièces vintages en offrant aux fashionistas qui cherchent à se démarquer, leurs plus belles pièces, à l’heure de la mode éphémère.

– Oshy by Salah Barka : Salah Barka présentera sa collection upcyclé pour hommes ainsi que des accessoires et des articles de décoration qui proviennent d’une collecte de pièces uniques et ou encore,une installation humaine qui célèbre la griffe du styliste Tunisien ancré dans la fripe depuis son jeune âge.

2/ Exposants :
Née : NÉE est une enseigne lancée en 2017 par le designer Chems Eddine Mechri. NÉE œuvre pour instaurer une culture du beau différente qui intègre les nouvelles tendances et surtout les aspirations éthiques, sociales et écologiques à l’image de ce qui se fait à l’international. Elle se base sur la récupération et réutilisation de textiles faits, ayant vécu ou cousu par des artisans en les mettant à jour dans l’ère du temps.

El Mensej – Nefta : Au fin fond des traditions ancestrales, le projet el Mensej est une unisson d’un savoir-faire, de vêtements usés et d’une résurrection d’un métier qui se perd. C’est une exposition à l’honneur des artisanes qui ont sublimés les vêtements upcyclés, retravaillés, décortiqués en fils sous forme d’un kilim en bonne et due forme. Ce travail se présente en tant qu’économie qui pérennise cette expertise qui préserve une manière de faire et de créer.

-Recycle’Art de Tunisie Recyclage : Chaque accessoire ajoute un trait dans la tenue et chaque tenue porte un caractère. Les accessoires créés dans le cadre du projet “l’upcycling au féminin” par Tunisie recyclage se veulent responsables et eco-friendly. L’upcycling est bel et bien leur raison d’être. D’une canette de coca à un élément minuscule et pourtant ce n’est pas sorcier. Il suffit d’avoir les bons réflexes de tri et une bonne idée à part.

-Convergence : L’école de mode qui émane d’une passion de Najah et Nabil Rassas sera présente parmi les exposants pour présenter la technique du moulage que l’école offre à ces étudiants. L’audience pourrait observer le processus du moulage d’un buste dans tous ses détails réalisés par un jeune styliste.

 

*selon communiqué

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here