Rio, la ville des extrêmes

0
156
Brazil, Christ the Redeemer overlooking Rio de Janeiro and Sugarloaf
Baie de Rio de Janeiro du haut du Pain de sucre ©IAU&o cedutourismeRio

Quand on pense à Rio de Janeiro, il nous vient des airs de samba et des images de carnaval, des superbes plages aux Brésiliennes en bikini, une ambiance de fête et de vacances. Cette ville merveilleuse est un des endroits les plus peuplés du Brésil, après São Paulo. Les 7 millions de Cariocas reçoivent chaque année des millions de touristes attirés par le carnaval et ses excès.

largodoboticario
Largo doboticario ©farawaytrends.com

C’est aussi un savant mélange de bâtiments futuristes et de vieilles bâtisses de l’époque coloniale portugaise. Rio compte plus de 120 quartiers… Les plus connus se situent dans la zone Sud et sont les plus touristiques, comme Botafogo, Catete, Copacabana, Fla- mengo, Glória, Ipanema, Jardim Botânico, Leblon, Santa Teresa et Urca… Dans ce dernier se situe le Pain de Sucre (Pão de Açúcar). Ce pic, qui s’élève à 396 mètres, se trouve sur une péninsule à l’entrée de la baie de Guanabara.

035-rio-santa-teresa
Rio – Les escaliers de Santa Teresa ©Guillaume Audan

Symbole de la ville de Rio de Janeiro, ce pic peut être escaladé mais on accède au sommet aussi par le téléphérique. Tout près du Cristo Redentor, le panorama est époustouflant. En forme de demi-lune, la plage de Copacabana est l’autre emblème de la ville.

151-rio-pain-de-sucre-urca-copacabana-botafogo
Pain de Sucre et vue sur la Baie ©Guillaume Audan

Elle est une des plages les plus connues du monde. Copacabana est limitrophe au quartier d’Ipanema dont la plage du même nom a été célébrée par le chanteur Carlos Jobim dans son succès mondial : « Les lles d’Ipanema ».

Santa Teresa

037-rio-santa-teresa
Rio – le patrimoine délabré de Santa Teresa ©Guillaume Audan

Pour les amoureux de patrimoine et de belles demeures, la ballade doit immanquablement mettre le cap sur le quartier de Santa Teresa, construit autour du couvent du même nom. Au XIXe siècle, c’était un quartier chic aux belles demeures coloniales. Aujourd’hui, le quartier reflète l’âme de Rio par son côté populaire. Accrochées à anc de la montagne, on y trouve aussi des favelas, car à Rio, le plus riche côtoie le plus pauvre.

min-edu-rio
Ancien siège du ministère de l’Education et de la Santé, Rio de Janeiro ©o cedutourismeRio

Souvent appelé le petit « Montmartre », Santa Teresa respire la Bohême et a gardé le charme d’une petite ville de province avec ses nombreux ateliers d’art, ses musées, ses peintres, ses restaurants et cafés… Le symbole du quartier reste cependant le vieux tramway qui date de 1872. Le bonde, comme l’appellent les Cariocas, est le seul tramway encore en activité dans la ville. Il relie le centre-ville et le quartier de Santa Teresa.

museu_de_arte_contemporanea
Musée d’Art Contemporain d’Oscar Niemeyer ©Niterói

Texte : Martine Geronimi