La Ministre de la Culture Latifa Lakhdar a annoncé lors d'une conférence de presse au musée du Bardo, jeudi dernier, au lendemain de l'attaque terroriste qui a couté la vie à vingt trois personnes, que le musée sera réouvert au public ce mardi 24 mars.

"C'est un acte symbolique et un message adressé à ceux qui s'attaquent à notre mémoire collective, à ce lieu du savoir, de la science, de la raison et de l'histoire" souligne la ministre. Plusieurs experts et travailleurs s'activent actuellement à remettre de l'ordre au musée et de le débarrasser des stigmates de l'attaque meurtrière qui a fait plusieurs morts et blessés mais qui, selon Moncef Ben Moussa, le conservateur du musée du Bardo,  n'a pas causé de dégâts majeurs au niveau du musée. Monsieur Ben Moussa a précisé en outre que toutes les pièces archéologiques sont intactes. La réouverture rapide du musée est selon lui "un défi mais c'est aussi un message". Il ajoute : "ce qui s'est passé nous touche mais nous voulons dire qu'ils (les assaillants) n'ont pas atteint leur objectif".

L'Association Internationale des Etudiants en Sciences Economiques et Commerciales (AIESEC) appelle les tunisiens, les touristes et les expatriés vivants en Tunisie à se rendre au musée mardi et envoyer ainsi un message fort aux terroristes et ennemis de la liberté et de la culture de tout bord : "Au delà des paroles et de l'indignation, notre chère Tunisie a besoin de plus d'actes et d'initiatives concrets et citoyens afin de non seulement répondre au terrorisme mais aussi de transformer le point faible en point fort". Un événement Facebook "Tous au musée du Bardo pour sa réouverture mardi 24 mars à 10h" a élégamment été créé par la productrice Amel Smaoui.

Une bonne occasion de découvrir ou de redécouvrir le musée du Bardo, deuxième plus important musée d'Afrique et qui abrite la plus grande, la plus riche et la plus variée des collections de mosaïque romaine au monde!

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?