Recherché par la police, il leur envoie un selfie à la place de la photo postée.

0
849

« La selfisation » de la société a atteint son paroxysme. Puisqu’aux Etats-Unis, un homme recherché pour incendie volontaire et plusieurs cas de vandalisme, vient d’envoyer à la police sa propre photo. La cause ? Il n’aimait pas celles affichés pour son avis de recherche.

Donald « Chip » Pugh, âgé de 45 ans, est recherché par la police de Lima dans l’Ohio pour ne pas s’être présenté aux convocations du tribunal local.

Introuvable dans la vraie vie mais pourtant bien présent virtuellement puisque Chip a envoyé à la police un selfie pour qu’ils le postent à la place de la photo affichée dans tous les commissariats. « Voici une autre photo de moi. L’autre est horrible. » Ecrit le fugitif sur son mur Facebook.

Chip

Un Keyser Söze des temps modernes, le jeune homme a même accordé une interview à une radio locale où il se décrit comme un héro national.

Fair Play, la police a tout de même joué le jeu en publiant l’avis de recherche avec la nouvelle photo accompagnée de ce texte : « Nous remercions Pugh de nous avoir aidé, mais maintenant, nous aimerions qu’il vienne nous parler des accusations contre lui », écrit la police.

 Chip-2

L’histoire de Chip et de son selfie qui buzz de plus en plus sur la toile ne va pas tarder à se retourner contre lui, puisque cela facilitera la tâche de la police avec une diffusion en masse. Gageons que Chip sera bientôt arrêté.