Au vu de la situation actuelle que connaît la Tunisie, son salut viendra sûrement de ses citoyens patriotes. En effet, presque un an après les municipales, nos élus peinent à appliquer leurs différents programmes et à tenir leurs promesses. La société civile se trouve dans plusieurs cas confrontée à la dure réalité et au manque de moyens (ou de volonté) du conseil municipal élu et décide souvent de prendre le taureau par les cornes.

La Médina de Béja complètement transformée

C’est ce qui a été fait dans la Médina de Béja où les habitants du quartier épaulés par trois associations (Tej-Miss Tunisie, le Forum Tunisien de l’Investissement et Lametna fi houmetna) et sponsorisés par Astral Tunisie et la Société Delta Matériaux de Construction ont complètement transformé les murs des maisons de deux ruelles.

Couleurs chatoyantes, ruelles propres, plantes et pots de fleurs ont ainsi complètement transformé le quartier. Rappelons d’ailleurs que le site archéologique de ville de Béja a été classé au patrimoine de l’Unesco depuis 1997 et qu’il est grand temps de relancer le tourisme vers cette très belle région du Nord Ouest.

A Montfleury aussi !

Mais ce n’est pas tout, car les habitants du quartier de Montfleury ont également décidé de donner des couleurs aux escaliers de l’hôpital Habib Thameur tout en rajoutant des pots de plantes aux murs. L’initiative a été menée par l’association de développement à Sidi el Béchir avec la participation de la municipalité et des habitants du quartier.

Deux actions à saluer et à encourager partout en Tunisie