Protection solaire : guide ultime pour bien choisir votre produit

0
143

Avec l’arrivée de l’été, la protection solaire est sur toutes les bouches. En effet, devant la multitude de choix auxquels nous faisons face quotidiennement, il est de plus en plus difficile de choisir la bonne protection solaire. 

Vers quel type de produit se diriger ? Sous quelle forme ? Comment protéger petits et grands ? Autant de questions auxquelles on répond dans cet article. À suivre. 

Quels sont les risques associés aux UVA/UVB ? 

Les rayonnements ultraviolets diffèrent en fonction de la longueur d’onde. On distingue essentiellement les UVB dont l’absorption se fait essentiellement au niveau de l’épiderme et les UVA qui, eux, pénètrent plus profondément dans la peau. 

Cette exposition aux rayonnements ultraviolets est donc associée à des dommages cutanés importants. D’une manière générale, les UVB sont essentiellement responsables des coups de soleil, risque corrélé à l’augmentation de l’incidence de cancers cutanés. 

Les UVA, du fait de leur impact sur le derme, seront à la base d’une atteinte plus importante des cellules de la peau et d’un vieillissement cutané prématuré. 

Ainsi, il est impératif d’opter pour une protection solaire protégeant efficacement contre les deux types de rayonnements ultraviolets. 

Comment bien choisir sa protection solaire ?

Le choix de la protection solaire est fonction du phototype ou la sensibilité de la peau au soleil. On distingue différents phototypes allant de « sujets extrêmement sensibles» aux « sujets aux peaux résistantes ». 

Le facteur de protection solaire sera donc adapté en fonction. Il est néanmoins intéressant de rappeler que certains pays préconisent un facteur de protection solaire (SPF) minimal de 30 pour les adultes.

Par ailleurs, il est impératif d’attirer l’attention du consommateur sur l’importance de l’individualisation du choix. Toujours prendre en considération les antécédents médicaux et médicamenteux de la personne, son âge ou encore son sexe. 

Ma protection solaire n’est pas systématiquement adaptée à votre peau ! Toujours demander conseil à un spécialiste. 

Que faire en cas d’antécédents allergiques ou photo-allergiques ? 

Certains filtres solaires présentent un potentiel allergisant. En cas d’antécédents d’allergies ou de photo-allergies, il est impératif de vérifier la composition de son produit (présente sur l’étiquette) et de demander conseil à un spécialiste.

Quel type de produit pour quelle partie du corps ? 

Les produits de protection solaire sont présents sous différentes formes : crème, lait, gel, huile etc.

D’une manière générale, les crèmes, du fait de leur consistance, sont plus adaptées à des zones limitées comme le visage. On préconisera les laits, plus fluides, pour les régions plus étendues. 

Par ailleurs, les huiles ont connu un fort succès du fait de leur qualité sensorielle. Faciles d’application et d’étalement, séchage relativement rapide, les huiles dites sèches permettent d’apporter confort et agréabilité. 

Enfin, les gels, riches en eau, promettent une fraicheur lord de l’application.

Le choix se fera donc en fonction de la plus-value recherchée !

Écran total : info ou intox ?

La notion d’écran total a été INTERDITE depuis plusieurs années. En effet, il est interdit de promettre une protection de 100% contre les rayonnements ultraviolets afin de ne pas induire le consommateur en erreur.

Mon produit de protection solaire est-il un produit pharmaceutique ?

Du fait de la vente de certains produits de protection solaire en pharmacie, plusieurs personnes pensent qu’il s’agit de produits pharmaceutiques. Il est important de rappeler que, dans la majorité des pays, les produits de protection solaire obéissent à la réglementation cosmétique. 

Ma protection solaire est donc un produit cosmétique ! 

Il existe néanmoins des produits présentant des facteurs de protection solaire plus élevés, enregistrés en tant que « dispositif médical ». 

Puis-je utiliser mon produit de protection solaire sur mon enfant ? 

Les produits de protection solaire conçus pour les bébés/enfants sont fabriqués dans le respect de leurs peaux. D’une manière générale, les produits sont formulés sans allergènes avec une quantité moindre d’agents conservateurs en comparaison aux produits pour adultes. Par ailleurs, le choix des filtres diffère de manière à optimiser la qualité et la sécurité du produit. 

Petite Astuce : Évitez les produits qui contiennent de l’alcool !

J’utilise un seul et même produit de protection solaire sur mes deux enfants âgés de 1 et 5 ans : est-ce correct ?

Tout d’abord, il est important de rappeler qu’il est déconseillé d’exposer directement un enfant de moins de 3 ans au soleil. Ayant une peau extrêmement sensible, la protection solaire optimale ne se résume pas qu’au produit appliqué : toujours penser à la protection vestimentaire ou encore à la protection des yeux. 

Ensuite, il est déconseillé d’appliquer un produit de protection solaire sur un bébé de moins de 6 mois sauf indication contraire.

Enfin, il est impératif de prêter attention à ce qui est noté sur l’étiquette du produit cosmétique. En effet, certains ingrédients sont interdits chez les enfants de moins de 3 ans : attention donc aux conseils d’utilisation mentionnés sur le récipient/l’emballage par le fabricant !

Néanmoins, il est possible de recourir à un Pack Family en appliquant le produit indiqué aux enfants de bas âge sur des enfants plus grands.

Par Asma Labidi