Pourquoi je n’ai pas porté plainte : les victimes d’agressions sexuelles témoignent

0
689

Le Président américain Donald Trump a déclenché un tollé après avoir remis en cause les accusations d’une présumée victime d’agression sexuelle à l’encontre de son candidat républicain. Des milliers de femmes ont répliqué avec le hashtag WhyIdidn’treport – pourquoi je n’ai pas porté plainte.

Depuis plus de deux semaines, l’Amérique assiste à un autre scandale lié aux violences faites aux femmes. En effet, Brett Kavanaugh, candidat à la Cour suprême, est accusé d’agression sexuelle par Christine Blasey Ford, une professeure californienne. Les faits dateraient des années 1980, lorsque le candidat républicain était encore lycéen. Si les accusations sont prises très au sérieux par le Sénat américain, Donal Trump, lui, n’a pas hésité à prendre position et a discrédité les paroles de la victime :

«  Je n’ai aucun doute sur le fait que si les attaques avaient été aussi graves que le dit le Dr Ford, il y aurait eu immédiatement une plainte d’elle ou de ses parents », a tweeté vendredi dernier le président Trump.

Il n’en a pas fallu davantage pour enflammer les réseaux sociaux. La première à répliquer est l’instigatrice du #MeToo, l’actrice Alyssa Milano. Cette dernière a évoqué sa propre expérience en lançant dans un tweet le #WhyIDidn’tReport.

« Hey Donald Trump, j’ai été agressée sexuellement deux fois. Une fois quand j’étais adolescente, Je n’ai jamais porté plainte et il m’a fallu 30 ans pour le dire à mes parents », a-t-elle tweeté en invitant « tout survivant d’agression sexuelle à ajouter quoi que ce soit à son message :

Depuis, de nombreuses victimes ont partagé leur histoire :

https://twitter.com/enam_ours/status/1044914877394038784