Le coronavirus a chamboulé l’ordre mondial établi depuis des années. En effet, en quelques semaines, le covid-19 est source de bienfaits incontestables pour la planète. Rues désertes, villes en quarantaine, usines fermées, blocage de ports et d’aéroports, moyens de transport au repos… la terre prend le temps de respirer le temps que cette crise sanitaire passe.

En février, des photos de la NASA réalisées par satellite pour mesurer et révéler la quantité de dioxyde d’azote dans l’atmosphère – ont montré comment la pollution de l’air a baissé en Chine, dans la région de Pékin, entre le mois de janvier et le mois de février.

Des photos de différentes régions du monde frappées par le coronavirus circulent également sur internet et montrent à quel point l’activité sur terre a baissé. Comme quoi, le malheur des uns fait le bonheur des autres et là, en l’occurrence, fait le bonheur de la planète.

Des photos qui nous donnent à réfléchir quant à l’avenir de la terre et de ce que nous lui faisons subir…