« Parallèles » Exposition photo / calligraphie De Jelel Bessaad / Yasser Jradi  » متوازيان « 

0
1286

L’exposition qui allie la photo à la calligraphie et qui réunit les deux artistes Jelel Bessaad et Yasser Jradi aura lieu au Centre culturel palais Abdellya à la Marsa du 22 au 31 Janvier 2016.

Le concept

Rares sont les fois où l’on a vu des œuvres qui sont signées par deux auteurs en même temps.

« Parallèles » est un projet où deux savoir-faire artistiques se rencontrent. La contradiction entre le premier mot de la phrase et le dernier n’est jamais handicapante. Dans une approche cosmique et galactique, les lignes parallèles peuvent se rencontrer. La photographie et la calligraphie se sont croisées dans cette aventure technique mais également esthétique où chacun des deux artistes creuse dans son background artistique personnel. Les deux arts se mêlent dans un champ de littérature arabe. Ce troisième aspect était le déclencheur de la rencontre.

Yasser-1

Yasser-2

Les deux artistes expliquent la démarche: « Au début, nous avons essayé de rassembler les plus belles poésies arabes des plus grands poètes et écrivains allant de la période préislamique jusqu’à nos jours. Puis nous sommes allés chercher le sens et parfois l’illustration de ces créations littéraires dans les photos du photographe. Par la suite vient le travail du calligraphe qui inscrit ces poésies sur les divers supports de la photo. Le mariage est à découvrir.

La composition calligraphique est une autre œuvre qui est produite par la contemplation de la photographie, qui constitue en elle même une œuvre à part entière. Toutefois ces deux œuvres donnent naissance à une œuvre nouvelle.

La poésie vient également mettre du mouvement à l’intérieur de la photographie. Cet effet du texte sur la photo est quelque chose de très fort et de très précieux. Il transforme la photo en une séquence cinématographique. Littérature, photographie et calligraphie sont trois expressions artistiques qui se sont croisées dans cette exposition. »

Yasser-4

 Technique :

Cette expo est littéralement le produit d’un atelier pur et dur. La photo est sortie de son cadre classique pour aller chercher d’autres supports inexplorés. Le tirage de la photo elle-même a épousé d’autres textures que le verre. Le bois de récupération, le métal, le carton et le plastique sont devenus dans cette aventure artistique de nouveaux supports pour la photo. La calligraphie également a exploré de nouvelles textures pour ses lettres et son encre.

Toutes les œuvres ont été produites au terme d’un nombre d’ateliers de travail dans un  même espace mais séparés dans le temps. La rencontre physique des deux artistes était une vraie fabrique dans laquelle l’œuvre se crée instantanément. Le mot d’ordre était « faire et défaire » en discutant. Il y a une profonde connivence entre les deux artistes. L’esthétique du résultat est ici nourrie par cette complicité.

Abrasif, colle, peinture, diluant, vernis, encre, calame, pinceaux, cutter, ordinateur et imprimante sont les outils de ces ateliers.

Yasser-5