Pain et pâtes: comment limiter les dégâts?

0
1375

Le pain et les pâtes, ces vilains aliments pas bons pour la santé, composés essentiellement de glucides sont à la fois source de plaisir mais surtout source de kilos en trop.

Et même si côté nutrition, ces deux aliments ne font pas partie des mauvais aliments, ils ne sont pas exempts de tout reproche.

Pourquoi ? Parce que le pain blanc a un index glycémique des plus élevés, qu’il contient beaucoup de sel (pas top pour la rétention d’eau)

Quant aux pâtes, leur index glycémique modéré, fait qu’elles contiennent des sucres, qui comme on le sait tous, font grossir.

Alors si surtout on en mange souvent et beaucoup, en consommant les produits industriels, nous sommes loin de l’hygiène alimentaire qui nous permettra de retrouver (ou conserver) un corps mince et en bonne santé.

Que faut-il faire pour remédier à ces habitudes ?

-Changer de qualité de pain et de pâtes

-Changer de quantité

-Rajouter petit à petit des aliments de qualité à nos plats à base de pâtes et de pain

 

1 : Changer la qualité: Miser sur les aliments complets.

Pain-complet

Pourquoi ? Parce que les produits transformés contiennent moins de fibres, de vitamines et de minéraux que leurs équivalents complets. Et aussi parce que leurs indexes glycémiques est plus élevé. Ceci étant, il faut savoir que le nombre de calories est quasiment le même mais que toutes les calories ne se valent pas.  Alors allez dans les boulangeries qui proposent une gamme complète et faites le plein de pain à base de seigle, son, blé etc.  Privilégiez les petits pains histoire de contrôler la consommation et gardez le tout au congélateur pour vous en servir à la demande.

Si vous ne faîtes pas confiance à ce qui se vend dans les grandes surfaces et marchés et que vous trouvez les marchés bio chers, une autre alternative est celle de préparer votre propre pain chez vous.

Côté pâtes : Optez pour les nombreux produits alternatifs au blé composés de farines de : maïs, riz, quinoa, sarrasin etc. Les nouilles ou encore le riz complet sont aussi une bonne alternative pour les gros mangeurs de pâtes. N’oubliez pas qu’il faudra aussi penser à ne pas exagérer côté fromages et sauces d’accompagnement.

2 : Réduire les quantités

pates-com

Même si vous optez pour des produits de qualité, cela ne représente pas un pass-droit pour vous goinfrer et manger 200gr de pâtes à midi et un sandwich le soir. Certains gestes du quotidien vous aideront à minimiser les dégâts. Par exemple, éliminez la baguette sur la table et optez pour un ou 2 petits morceaux ou tranches. Pour les pâtes vous pouvez mesurer d’avance la quantité que vous allez manger (100gr par exemple).

Une solution radicale : réduire la quantité et remplacer par d’autres aliments. Exemple : grosse salade et un peu de pâtes.

Vous avez du mal à le faire ? Vous pouvez aussi limiter votre consommation aux jours où vous faîtes du sport par exemple.

3 : Rajouter petit à petit des aliments de qualité à nos plats à base de pâtes et de pain

Et là on vous propose de mettre de la couleur dans votre assiette, cela donne plus envie. Tomates cerises, poivrons rouge/jaune/orange, petits pois, aubergine, betterave, oignons, etc.

Ne négligez pas les fruits selon la saison et selon vos préférences. Vous pourrez même en mettre dans vos salades (pamplemousse, ananas, orange, pomme, poire etc.). Pensez aussi aux fruits secs du type à coques (noix, noix de cajou, amandes, noisettes, etc.)

Les légumineuses sont bonnes pour la santé : haricots verts, rouge, pois chiche, fèves…Une bonne idée de plat : le borghol (sous produit du blé) avec des légumineuses en version soupe.

Conseils pratiques :

Au petit déjeuner : limitez-vous à une tranche de pain complet et misez sur les céréales, flocons d’avoine et œufs à la coque. Consommez des fruits

Au déjeuner : Commencez votre déjeuner par une salade ou une soupe. Cela vous calera pour consommer moins de pâtes et de pain après.

Si vous avez un petit creux : pas de pain, pas de biscuits ou gâteau mais plutôt un fruit ou un laitage et des fruits secs.