On a vu : Papa Hédi-The Man Behind The Microphne

0
1575

Il est 5h00, Tunis s’éveille… « Tabaani nebniw denya zina » retentit dans de nombreux cafés et dans les postes radios des multiples voitures qui émergent dans les rues encore désertes. Par habitude, par amour, par nostalgie, les matins tôt se déclinent souvent en Hédi Jouini depuis des décennies. Les soirées festives également. Et puis toutes les occasions sont bonnes pour écouter du bon, du vrai, de l’intemporel Jouini sans modération. Plus de 1000 chansons, de quoi alimenter sa playlist au quotidien. Comment immortaliser matériellement ce patrimoine culturel qui fait partie aujourd’hui de la mémoire collective tunisienne ? Il aura fallu un heureux hasard pour que l’histoire de ce monument de la musique soit retranscrite en documentaire. Réalisé par sa petite fille Claire Belhassine, le film est actuellement en projection dans plusieurs salles tunisiennes.

« The Man behind The Microphne » nous raconte l’histoire de Hedi Jouini à travers les yeux de cette petite fille tuniso-anglaise qui n’a côtoyé l’artiste que le temps des vacances passées en Tunisie ses quinze premières années de vie. Pour plusieurs raisons, une rupture se fera quelques temps plus tard entre le père-fils aîné de Hédi Jouini- et le reste des membres de la famille.

Bien des années plus tard, Claire Belhassine est à bord d’un taxi parisien qui met du Hédi Jouini. Interpellée par la douce mélodie, elle demande le nom du chanteur. Qu’elle ne fut sa surprise lorsque le taximan lui répond « Hedi Jouini », un nom qu’elle connaît et qui n’est autre que son grand père. N’ayant jamais eu vent de cette carrière musicale et des chansons devenues cultes, la jeune femme revient en Tunisie en quête de son identité, déterminée à comprendre le mystère qui entour le personnage de Hédi Jouini, le secret de son succès, mais surtout les circonstances qui ont causé cette rupture familiale.

Des archives incroyables, des vidéos rares, des moments intimes de réunions familiales, et beaucoup de musique, le tout sur fond de questionnements et de témoignages des personnes qui ont côtoyé le génie révolutionnaire font de ce documentaire une pièce indispensable pour la Tunisie. Lotfi Bouchnak, Ahmed Mejri, Salah El Mehdi mais aussi les proches et particulièrement les enfants de Hedi Jouini ont raconté leur rapport à ce père aimant mais tant absent. Il y est aussi question de du couple Jouini/Ninette une femme avec beaucoup de caractère mais qui s’est aussi beaucoup sacrifié par amour.

Sensible, touchant, émouvant et encore une fois indispensable à la Tunisie, « The Man Behind The Microphone » est un documentaire réussi. Le travail qui a été élaboré par Claire Belhassine est criant de justesse. La jeune femme arrive à avoir du recul par rapport à un destin incroyable d’une famille peu ordinaire.

Si l’histoire est principalement celle de la famille Jouini, Claire n’omet pas de nous expliquer les origines et les inspirations de certains morceaux incontournables : Maktoub, Maftoun Bkhazret 3iniha, Taht El Yesmina Fellil, etc.

Pour ceux qui ont grandi avec Baba Hédi, ne manquez pas ce joli rendez-vous avec l’Histoire musicale du pays.