Nour Guiga, la Tunisienne qui nous réconcilie avec notre corps

0
3462

 

« Tout au long de la journée, si je me surprends à regarder ma cellulite et à en être dégoûtée, je m’arrête et je la regarde pour ce qu’elle est vraiment : un problème avec la société.

Quand je regarde une photo et que je vois mes cuisses, mes fesses ou mon ventre et que ma première réaction soit « j’ai l’air grosse », je m’arrête et je pense : « quel est le problème avec ça ? » et j’essaie de me rappeler les moments où j’ai décidé de manger une pizza au lieu d’une salade ou de mettre beaucoup de nutella sur ma crêpe. Et à chaque fois, je passais du bon temps avec un ami, avec mon mari, ou je me sentais un peu triste.
Le fait est que :
Tu dois entraîner ton cerveau à : 1) Faites-vous plaisir avec des mots tous les jours ! 2) Voir la graisse ou le manque de graisse, la cellulite ou les cicatrices pour ce qu’elles sont vraiment : une histoire. 3) ÉCOUTEZ  VOTRE CORPS ! Il y a une différence entre vous offrir un gâteau une fois par semaine et manger la malbouffe tous les jours. […].