#Nipapenipsychiatre : la communauté LGBT réagit aux propos du pape François

0
208

Après le tollé provoqué par les propos homophobes du pape François, la communauté LGBT réagit sur les réseaux sociaux en lançant le mouvement “ni pape ni psychiatre”.

Le 26 août, le pape François conseillait à des parents qui se demandaient quelle attitude adopter en apprenant les « tendances homosexuelles » de leur enfant – stade de l’enfance – de recourir à la psychiatrie.

Les réactions ne sont pas fait attendre. La plus marquante est celle de la militante Alice Coffin. En effet, la jeune femme a partagé une photo d’elle enfant avec comme légende “Moi, Enfant-à-tendances-homosexuelles , qui ne connut ni pape, ni psychiatre. #nipapenipsychiatre

Le hashtag est rapidement devenu viral encourageant de nombreux internautes à faire pareil. Le but est de montrer que les enfants à « tendances homosexuelles » n’ont guère besoin de voir un psychiatre et qu’ils sont heureux comme ils sont. Une manière aussi  de rappeler que l’homosexualité n’est pas une maladie.

Depuis, le Vatican a publié un communiqué corrigeant la déclaration du pape François :

“Avec ce mot -la psychiatrie-, il n’avait pas l’intention de dire qu’il s’agissait d’une maladie psychiatrique, mais que peut-être il fallait voir comment sont les choses au niveau psychologique ».

https://twitter.com/FelCassan/status/1034487168520019969