Des couleurs pétillantes au service de designs atypiques et d’une qualité irréprochable, le tout « made in Tunisia », Nina L ne manque pas d’arguments pour séduire les amateurs de maroquinerie de luxe. Encore discrète dans les vitrines  et dans les médias, cette jeune marque tunisienne devrait assurément faire parler d’elle cette année.

L’histoire de Nina L commence peu de temps après la révolution, sous les doigts de sa créatrice, Myriam Naili, et de sa sœur. Passionnée d’architecture, de décoration d’intérieur et de mode, cette jeune franco-tunisienne s’est longtemps essayée à divers métiers artistiques à l’étranger avant de revenir en Tunisie et de s’intéresser de plus près à l’univers du sac. Partie du désir de créer un objet qui combinerait idéalement utilité et esthétique raffinée tout en valorisant l’artisanat tunisien, Myriam Naili a réussi le pari de fusionner ses multiples centres d’intérêt autour de créations originales. C’est ainsi en autodidacte et en s’appuyant sur ses expériences professionnelles chez Barbara Bui à Paris et Zara en Tunisie que Myriam Naili réalise en septembre 2014 sa première collection de sacs en cuir, inspirée du design de la brique de lait.

Depuis, la griffe Nina L s’est enrichie de multiples influences et de nouvelles matières comme le bois sculpté, la broderie artisanale et l’utilisation d’accessoires métalliques. Chaque collection développe un camaïeu de couleur sur une dizaine de pièces uniques imaginées par Myriam Naili et confectionnées par des artisans tunisiens spécialisés. La dernière, présentée en mars dernier, met à l’honneur le thème ethnique à travers l’utilisation de motifs et de masques africains.

Et si les apparitions médiatiques de Nina L sont encore timides, la griffe redouble de succès auprès des amateurs et des professionnels. La créatrice a notamment été sélectionnée avec 10 autres designers tunisiens pour participer au Wanted New York Design en mai 2016 et collabore régulièrement avec la galerie Musk and Amber.

Nina L est en vente dans les concept stores Supersouk (La Soukra) et Mooja (Tunis).

Site web : www.nina-l.com

Texte : Noémie Zyla

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?