L’actrice oscarisée Natalie Portman, née à Jérusalem, a décidé de boycotter la cérémonie lui décernant le prix Genesis, sorte de « Nobel israélien », à cause des récents événements dans le pays, ont annoncé les organisateurs de la Genesis Prize Foundation.

« Les récents événements en Israël ont été extrêmement perturbants pour elle et elle ne sent pas à l’aise de participer à tout événement public en Israël », peut-on lire dans un communiqué publié sur le site de la fondation philanthropique, sans préciser à quels événements l’actrice faisait allusion.

Le gouvernement israélien a essuyé de nombreuses critiques pour son usage de la force contre les manifestants palestiniens à la frontière entre la bande de Gaza et « Israël ».

Trente-et-un Palestiniens ont été tués et des centaines d’autres ont été blessés depuis le début des manifestations le 30 mars.

La fondation dit admirer « son humanité et respecte son droit d’être en désaccord public avec la politique du gouvernement d’Israël », mais regrette que Natalie Portman ait décidé de ne pas assister à la cérémonie pour des raisons politiques, craignant que l’actrice ne politise leur initiative philanthropique.

Dans le communiqué on peut lire : « Madame Portman est une actrice accomplie, une activiste sociale engagée et un être humain merveilleux. Le personnel de la Fondation a aimé apprendre à la connaître au cours des six derniers mois, admire son humanité et respecte son droit d’être en désaccord public avec la politique du gouvernement d’Israël…Cependant, nous sommes très attristés qu’elle ait décidé de ne pas assister à la Cérémonie du Prix Genesis à Jérusalem pour des raisons politiques. Nous craignons que la décision de Madame Portman ne politise notre initiative philanthropique», ajoute le communiqué. L’organisation a décidé d’annuler la cérémonie.

D’après « Reuters »