Monia Ben Jémia,nouvelle présidente de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates

0
1298

Le 11ème congrès de l’Association Tunisienne des Femmes Démocrates (ATFD) a eu lieu du 23 au 24 janvier dernier. Et c’est la juriste Monia Ben Jémia qui a été élue par les congressistes, nouvelle présidente de l’association.

Monia Ben Jémia succède ainsi à Saida Rached. Les nouveaux membres du comité directeur de l’association  (Monia Ben Jemia,  Ahlem Belhaj, Hafidha Chakir, Héla Ben Salem, Khadija Cherif, Rajaa Dahmani, Najoua Baccar, Neêma Nsiri et Moufida Missaoui) auront à se rencontrer cette semaine pour déterminer les nouvelles tâches de chacune.

Egalité, parité, et liberté sont les priorités actuelles de l’association. La nouvelle présidente a confirmé que l’ATFD œuvrera à concrétiser ces valeurs et ce dans les différents domaines, particulièrement dans les milieux professionnel et politique ou encore le milieu rural.

A ce propos, le Projet Amal, initié par OXFAM, l’AFTURD et l’ATFD, pour la participation de la femme dans la vie politique et civique et qui a ciblé un grand nombre de femmes marginalisées dans des régions défavorisées du pays comme Azmour à Kélibia, Morneg à Ben Arous, Swayah à Sousse, Dahmani et Sraourten au Kef et Machrek Chams à Kasserine vient d’être clôturé.