C’est dans une demeure au cœur de la médina de Monastir qu’une famille amoureuse du lieu a choisi de s’établir pour faire renaître un art de vivre parfois oublié.

Associant beaux volumes, pierre en marbre, faïences traditionnelles et atmosphère teintée de blanc et bleu, cette maison inspire la convivialité et le charme des demeures d’antan. Nichée au cœur de la médina de Monastir, on y entre par une splendide porte cloutée qui n’est pas sans rappeler les entrées intimistes des villas de Sidi Bou Saïd. Il faut savoir que les splendeurs des maisons traditionnelles tunisiennes se méritent.

_mg_7789
Porte extérieure de la demeure, immense et poétique

En effet, de la rue, il est impossible de deviner les magnificences que chaque demeure révèle en son sein.  La chance nous a été donnée de pénétrer dans ce lieu féérique, où l’essence même de la demeure s’apprécie pièce par pièce. On s’attarde dans le large patio entièrement tapissé de marbre. Les faïences se marient parfaitement à la luminescence du blanc intemporel des murs. On découvre les différentes portes qui ornent le patio, chacune d’elles ouvrant sur un nouvel univers singulier.

_mg_7775

Tout en contraste, les pièces intérieures se déclinent dans les tons pastel, jouant tantôt sur le rose nacré, tantôt sur les beiges soutenus. Le style se veut princier et élégant, ainsi les lustres s’allient aux mobiliers renaissance. Les plafonds sculptés en bois arborant des couleurs vives confèrent aux intérieurs une éclatante lumière.

_mg_7591
Une des chambres de la villa richement décorée
_mg_7621
La chambre décorée dans les tons pastel en parfaite harmonie avec le lustre majestueux

Tout dans cette demeure inspire raffinement et soin du détail. Une parfaite harmonie qui laisse transparaître les beautés de l’architecture traditionnelle dans un écrin savamment décoré.

_mg_7701
La porte princiaple donnant sur le patio intérieur

_mg_7766

_mg_7750
Mise en valeur du patio intérieur par un jeu de faiences traditionnelles

Crédit photos : Robert Jewett et Achraf Khemiri