Beauté : messieurs, prenez soin de vous !

0
69

Messieurs, vos progrès – sur plusieurs siècles – en matière de soins beauté, sont notables. Mention spéciale d’ailleurs à ceux qui profitent de leur passage au salon de coiffure pour se faire appliquer un masque noir – en cachette – sur le visage… Bravo ! Toutefois, se brosser les dents, s’hydrater les mains ou se mouiller les cheveux pour les coiffer à l’arrière ne conservera pas votre beauté et sex-appeal à l’abri du temps. Cheveux, barbe, peau : voici quelques petits conseils bien faciles qui vous rendront plus soignés et bien beaux.

Un shampoing adapté au cuir chevelu

Quel que soit votre choix, l’important est de prendre soin de vos cheveux. On ne choisit pas n’importe quel shampoing au hasard juste pour se laver la crinière ! On en prend un selon son type de cheveux : sensibles, normaux, gras, fragiles, etc. Chaque produit cible quelque chose en particulier ; comme le shampoing pour cheveux fins qui leur donne du volume, ou celui contre les pellicules, qui élimine du cuir chevelu ces cellules superficielles plus grandes que la normale. Le cuir chevelu gras, caractérisé par un excès de sécrétions sébacées, sera quant à lui traité par un shampoing régulateur. En solution de dépannage, le shampoing sec convient à tous les types de cheveux pour les « nettoyer » et leur donner un coup de frais. 

Une lotion coup de fouet pour les cheveux

Utilisée au quotidien, la lotion est un moyen pratique pour les plus pressés. Elle sert à nettoyer les cheveux, à les fortifier, à leur donner du volume et à les débarrasser des pellicules. Appliquée le matin, la lotion donne un coup de fraîcheur au cuir chevelu et dompte les mèches rebelles. Sans avoir à se les laver, les cheveux sont tout propres !

Chouchouter sa barbe

Même si la barbe est déjà has been, l’essentiel est de l’entretenir. N’hésitez donc pas à passer sous les ciseaux d’un coiffeur professionnel pour la tailler et enlever tous les poils qui dépassent. Au quotidien, lavez-la (on va passer sur les détails des poussières et micro-débris de nourriture qui s’y déposent, ainsi que sur les odeurs) avec un savon neutre ou un shampoing spécialisé, brossez-la et appliquez de la cire, un baume disciplinant ou des huiles pour barbe (jojoba, argan, amande douce,…) afin de la dompter et la faire briller.

Se raser dans les règles de l’art

Chez les barbiers, ce n’est pas par hasard que l’on vous apporte une serviette chaude à poser sur le visage. Avec la chaleur et l’humidité, les pores se dilatent et permettent aux poils d’être libérés et assouplis. Combinée à l’huile de prérasage, cette technique permet de diminuer drastiquement les risques de coupure et fait glisser plus facilement la lame sur le visage. Pour vous nettoyer le visage, faites-le avec de l’eau bien froide pour resserrer les pores du visage et calmer les irritations. Produit indispensable, l’après-rasage permet ensuite d’apaiser la peau et de l’aider à cicatriser. Certaines marques font désormais du 2-en-1 en mêlant dans un même produit les propriétés cicatrisantes et rafraîchissantes d’un baume après-rasage et celles d’une crème anti-âge.

Se nettoyer et s’hydrater le visage

On ne le répètera jamais assez : il faut impérativement se nettoyer le visage, matin et soir. Un réflexe qui concerne aussi les hommes exposés, comme tout le monde, aux poussières et à la pollution de l’air. Au fil du temps, les cellules mortes s’accumulent à la surface de l’épiderme (couche superficielle de la peau), étouffent la peau et donnent un teint terne, gris. Pour retrouver un effet bonne mine, utilisez une lotion nettoyante, matin et soir, lorsque vous vous lavez le visage ou prenez une douche. Ça se fait en 20 secondes et ça ne peut que vous faire du bien. Avant de sortir ou de vous coucher, appliquez une crème pour vous hydrater le visage. De cette manière, la peau est nourrie et mieux protégée contre les agressions extérieures (froid, vent, pollution, etc.). Pas de panique, ces crèmes ne collent pas…

Une fois par semaine, utilisez un exfoliant (gommage) pour faciliter encore plus l’évacuation des cellules mortes.