Marrakech, ensorceleuse et fascinante!

0
806

J’ai toujours eu une affection particulière pour le Maroc et surtout pour Marrakech. Fascinée par la ville rouge, je me suis laissé imprégner par des films racontant le Maroc depuis mon adolescence : Marock, Paris à tout prix, Casablanca, Rock The Kasbah, Much Loved, etc. Je ne sais toujours pas si ce sont mes racines marocaines lointaines qui sont à l’origine de cette fascination, mais la langue, l’architecture, la gastronomie, la végétation, les bijoux, tout me donnait envie de plonger dans l’univers marrakchi. Marrakech est pour moi le « Paris » des Africains. Et quand l’occasion d’aller visiter cette ville s’est présentée à moi, je n’ai pas hésité une seconde. C’était au mois de décembre et j’en garde un très beau souvenir. Non, je dirais plutôt que j’ai hâte de revivre l’expérience. 

marrakech1

Jemaa El Fna

Marrakech, zwina bezzaf

Comme pour Paris, on aime ou on déteste Marrakech. Si certains se sentent agressés par le côté aguicheur des « rabatteurs », des rues pleines de jour comme de nuit, du bruit interminable de la ville qui ne dort pas, d’autres aiment vibrer avec le rythme marrakchi, sentir la ville, se perdre dans ses rues, aller à la rencontre de « vrais autochtones ». Au pied des montagnes de l’Atlas, la ville compte plus de 920 000 habitants et est la quatrième plus grande du Maroc après Casablanca, Fès et Tanger. Particulièrement prisée par les touristes, Marrakech offre à la fois le luxe et le folklore et s’il y a beaucoup de beauté dans sa laideur, c’est parce que ses beaux paysages se mélangent à ses rues pauvres et sa belle architecture. Marrakech est ce mix qui vous frappe dès votre arrivée.

Marrakech, le miroir et son reflet

Que vous choisissiez de loger près de la ville historique ou près de la ville nouvelle, il est primordial de visiter les deux. Pour ma part, j’ai logé dans un hôtel de l’avenue Mohamed VI, une belle avenue fraîchement inaugurée en mai 2004. Nous sommes alors du côté de la belle vitrine de la ville : grandes artères, avenue propre, belle architecture, beaucoup de végétation… Los Angeles version orientale. Mais l’odeur de la médina me titille de loin.

Alors le premier jour, j’ai posé mes valises et je suis vite sortie à la découverte de la ville historique, des riads cachés au milieu des souks, des ruelles étroites. Pas besoin de guide pour moi. J’ai décidé de demander mon chemin, de poser des questions et de parler aux Marocains : « keyen restaurant bech nekel bastilla zwina ? »

Marrakech-2

Notre hôtel

 

Tajine, couscous et autres délices

A Marrakech, oubliez votre régime et laissez-vous tenter par la gastronomie marocaine. Selon votre budget, vous pouvez vous offrir un couscous à bon prix dans  la ville traditionnelle mais vous pouvez aussi manger dans un des palais transformés en restaurants. Si vous pouvez vous le permettre, ne passez pas à côté du Palais Souleiman (à partir de 40 euros par personne).

Cependant, les meilleurs tajines sont vendus dans la rue car ils sont cuits au feu de bois et cuisinés par des berbères, donc ce sont de vrais tajines maison. Vous pourrez en savourer pour environ 2 euros le plat.

Pastilla, tajine agneau, couscous, crêpes fourrées aux pommes, thé à la menthe, vous vous devez d’essayer toutes ces spécialités marocaines durant votre séjour. Et pour ne pas trop culpabiliser, il vous suffit de bouger un peu et de marcher. Visiter La Mamounia par exemple et marcher tout le long des hectares de jardins.

Marrakech-3

Mini Pastilla pour moi…Yummy!

 

Des sites incontournables

La médina – Place Lefna : Et là on est dans l’authentique, le quartier le plus ancien de Marrakech. 18 km de remparts, 19 portes. Comme pour la Tunisie et pour de nombreux pays, ces traces de l’histoire d’une ville font sa beauté. Au cœur de la médina se trouve la place Jemaa El Fna. Eclectique, typique, magique. Vous y trouverez de tout : restaurants, vendeurs ambulants, charmeurs de serpents, deguezza, etc. Allez-y à toute heure de la journée : le matin tôt pour un petit déjeuner en terrasse et profiter du ciel dégagé, au coucher du soleil pour un thé en hauteur, en journée pour déambuler dans les rues de la médina et marchander des objets de décoration en cuivre martelé ou pour acheter des babouches et des sacs en cuir. Si vous vous laisser perdre dans ces ruelles, il n’est pas rare de tomber sur des créateurs et designers dans leur atelier. J’y ai acheté une belle pochette très fashion et toute en cuir pour 60 euros. Dans la médina, vous pouvez aussi visiter les tombeaux Saadiens, la mosquée Koutoubia, le palais Bahia, le musée de la photographie, le palais Baldi et sans oublier les souks où de nombreux artisans vendent des souvenirs.

Marrakech-5

Pas très loin se trouve La mosquée Koutoubia, le symbole même de Marrakech, l’édifice religieux incontournable, dont le nom signifie « La Mosquée des libraires ».

La Mamounia, un des hôtels mythiques de Marrakech, qui a été consacré meilleur hôtel au monde et meilleur hôtel d’Afrique et du Moyen-Orient, par l’édition britannique du prestigieux magazine américain Conde Nast Traveller. A ne pas rater !

Marrakech-4

Le Jardin Majorelle est le plus beau jardin botanique touristique. 300 espèces sur 1 hectare de surface, vous pourrez presque y passer la journée.

Le Jardin de la Menara : Se trouve à près d’une quarantaine de minutes de marche du centre-ville. Des arbres, des allées, de la verdure, du calme et un point d’eau à prendre absolument en photo.

 

Coup de cœur ? Pour Marrakech, c’en fut un… en tout cas pour moi. La ville rouge m’a donné envie de partir à la découverte des autres villes du Maroc : Casablanca, Fès, Tanger, etc. Je suis sûre que chacune regorge de belles traditions et de mille et un secrets.