Que serait l’automne sans l’incroyable et envoûtant parfum des mandarines ? Durant une saison, ce fruit issu du Citrus reticulataoriginaire de l’Asie du Sud-Est- est consommé en fin de repas ou en snack. Si le bassin méditerranéen en produit beaucoup, la Chine reste championne : en 2015, plus de 11 395 000 tonnes de mandarines étaient produites dans l’Empire du Milieu (chiffres de FAOSTAT), soit 49% de la production mondiale (23 487 321 de tonnes). Légère et gorgée d’eau (86%), la mandarine a surtout d’innombrables atouts santé comme tous les fruits et légumes. Est-elle toutefois aussi riche en vitamine C qu’on l’on dit ?

Dans 100 g de mandarine* :

  • calories : 48,5 kcal
  • glucides : 11,9 g
  • fibres : 1,7 g
  • protéines : 0,8 g
  • lipides : 0,19 g
  • iode : 13 µg
  • bêta-carotène : 58 µg
  • potassium : 154 mg
  • phosphore : 23 mg
  • vitamine C : 18,7 mg
  • vitamine B9 : 10 µg

Si la mandarine est connue, en tant qu’agrume, comme étant une source de vitamine C (18,7 mg dans 100 g), elle reste toutefois bien pâlotte devant les autres agrumes : 53 mg pour le citron, 42,1 mg pour le pamplemousse, 39,7 mg pour l’orange ou encore 31,7 mg pour le citron vert ! La quantité moyenne de vitamine C dans les fruits frais étant de 23,8 mg dans 100 g, la mandarine est donc loin d’être une référence en la matière. Cela ne nous empêche pas d’en dévorer sous différentes formes. Profitons-en !

*source : CIQUAL 2016

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer