Le militant de la société civile, et directeur de la fondation « Wallah We Can »,  Lotfi Hamadi a fait hier un appel aux dons qui a été publié sur le site et la page facebook du média connu Konbini.

Depuis quatre années déjà, Lotfi Hamadi enchaîne les actions caritatives et les levées de fonds à fin de financer les actions sociales de la fondation. « Wallah We Can » a choisi d’investir dans l’enfance et de ce fait, travaille pour permettre à tous les enfants tunisiens d’avoir accès à une scolarité dans de bonnes conditions.

C’est ainsi qu’un long travail a été fait pour lancer le premier internat autonome à Makther. Ce lieu, aujourd’hui laboratoire d’idées et d’expériences, propose des solutions économiques, écologiques et durables afin d’améliorer les cadres de vie et d’études des élèves. Entre les potagers et vergers qui assurent la production agricole nécessaire pour l’autonomie de l’internat, l’utilisation des panneaux photovoltaïques pour produire l’énergie dont a besoin l’espace, les serviettes hygiéniques Ecolibree lavables visant à garantir aux jeunes filles une meilleure hygiène intime et juguler leur déscolarisation, « Wallah We Can » investit dans les actions et le développement durables.

Dans Konbini, l’acteur civil présente la fondation et son action phare, celle de lancer des établissements scolaires autonomes et pro-développement durable. En moins de deux minutes, Lotfi Hamadi invite les internautes à suivre cette action et à investir dans l’enfance.

On me dit à l’oreillette que Kombini News parle de la Tunisie et de Wallah We Can !

Publié par Lotfi Hamadi sur jeudi 22 février 2018

A savoir que des personnalités étrangères soutiennent déjà les actions de « Wallah We Can » à l’instar de Noam Chomsky, Cyril Dion, Kamel Daoud, ou encore Yann Arthus Bertran.