Loi contre le harcelement sexuel : Quand deux Tunisiennes desservent la cause féminine

0
5483

Depuis la nouvelle proposition de loi contre le harcèlement sexuel, la polémique bat son plein entre les partisans du projet et ceux qui sont contre. Concrètement, cette nouvelle loi consiste à protéger la femme de tous les actes violents, traumatisants et discriminants à son égard. Un projet qu’on aurait cru faire l’unanimité chez les Tunisiennes, mais on se méprendrait.

En témoigne ces deux tunisiennes qui se sont fait remarquer sur la toile grâce à une vidéo postée sur facebook. Les deux jeunes femmes y tournent le projet de loi à la dérision. « On a entendu parler de la nouvelle loi, qui stipule que si les hommes nous draguent, ils écoperaient d’une peine de prison…Mais qu’ils draguent ou pas, les hommes manquent en Tunisie (…) on a donc décidé qu’on allait, nous-même, vous draguer et si vous n’êtes pas d’accord on va vous dénoncer à la police. » Disent les jeunes demoiselles face caméra (ou téléphone), bien installées dans leur voiture.

Humour ou pas, ces femmes discréditent le travail de nombreux militants qui se battent pour la protection et la revendication des droits des femmes. Surtout qu’en l’occurrence, il ne s’agit pas d’une simple drague mais de harcèlement de rue. Lorsqu’un homme vous suit et que vous avez peur, lorsqu’un homme vous siffle, vous insulte, vous touche sans votre accord, ou encore lorsque vous êtes sexuellement agressée, toutes ces situations s’apparentent aux harcèlements de rue.

Cette loi devrait représenter une fierté pour les tunisiennes et pour notre pays. Une loi en phase de devenir la première dans le genre dans le monde arabe et une véritable chance pour la sécurité de la femme.

 

زوز بنت توانسة ينبروا على قانون التحرش… لكم التعليق ;)جام للصفحة <3 Imed Louati <3

Gepostet von Imed Louati am Donnerstag, 28. Juli 2016