Les villages d’enfants SOS seraient menacés de fermeture

0
48

Les quatre village d’enfants SOS de Tunisie, sis à Gammarth, Siliana, Mahrès (Sfax) et Akouda (Sousse), sont menacés de fermeture. En effet, la Fédération internationale des villages d’enfants SOS a décidé de retirer son soutien financier, rapporte l’agence TAP.

Si jamais cette décision sera exécutée, ce sont 400 enfants que les villages hébergent et 1000 autres dont ils assurent la prise en charge, qui seront livrés à leur propre sort.

Lors d’une conférence de presse tenue dimanche, dans le cadre de la visite d’une délégation de représentants de médias locaux au village SOS de Mahrès, les responsables ont souligné que les villages devront désormais fournir des budgets annuels d’environ 5 millions de dinars, indique-t-on de même source.

La présidente de l’association des villages d’enfants SOS en Tunisie, Amel Ben Saïd Kmicha, a, quant à elle, déploré la fermeture de 2 unités au village SOS Mahrès, 3 au village SOS Gammarth et 6 au village SOS Siliana, sous le silence de la présidence du gouvernement et des ministères de tutelle.