Vous aimeriez participer aux Reines du Shopping ? Les révélations de Molka, jeune tunisienne de 27 ans vont vous en dissuader. En effet, si vous suivez l’émission de cette semaine, vous avez sans doute remarqué cette belle brune aux yeux bleus qui a été la première à passer. A notre grande surprise, cette première candidate est une étudiante tunisienne en communication venue passer son master à Paris en vue de devenir conseillère en image en Tunisie. Sauf que sa participation à l’émission ne s’est pas passée comme prévu. Contactée par Femmes de Tunisie, Molka nous a raconté l’envers du décor.

En effet, la jeune femme déplore l’image qu’on lui a donné en dressant un portrait erroné d’elle, portrait qui l’a fait passer pour une bobo du 16ème arrondissement ou encore pour une fan inconditionnelle de Cristina Cordula, star de l’émission : »Les journalistes m’ont carrément obligée à être fan de Cristina Cordula et de ponctuer toutes mes phrases par ‘n’est ce pas Cristina?‘. Je ne pensais pas qu’ils allaient l’utiliser pour me ridiculiser devant les autres candidates. » Et ce n’est pas tout puisque la production a même fait croire aux téléspectateurs qu’elle ne se brossait pas les cheveux. « Ils ont même dit que je ne me brossais jamais les cheveux alors que tout ce que je voulais dire c’est que je préférais les laisser au naturel » nous confie-t-elle.

Molka nous a aussi révélé que les autres candidates l’ont tout de suite cataloguée sans avoir pris la peine de la connaître : »Elles m’ont tout de suite jugée surtout par rapport à mon niveau d’instruction. Toutes n’avaient pas le bac alors que je leur ai spontanément dit que j’en était à mon deuxième master (…) Le lendemain de mon passage, seulement l’une d’entre elles a répondu à mon bonjour. Une autre m’a carrément dit que mes yeux étaient le seul « truc bien » et on m’a même traitée de hautaine ! » 

Malgré l’ambiance qui régnait tout au long de l’enregistrement de l’émission, la jeune étudiante a tout de même joué le jeu. Molka a également balancé sur le rythme effréné que les candidates endurent : »Une équipe de 4 personnes te suit comme ton ombre. La journaliste n’arrêtait pas de me poser des questions en m’orientant pour faire des clins d’œil à Cristina. Une autre envoyait tout instantanément aux autres candidates pour qu’elles puissent te massacrer (…) Sur le plateau, toute l’équipe n’arrêtait pas de nous rappeler qu’il ne fallait pas traîner et que le temps c’est de l’argent ! »

Ce n’est pas la première fois que des candidates balancent sur cette émission phare de M6. En effet, plusieurs médias français ont relaté les coups de gueule poussés par des jeunes femmes ayant participé à l’émission. Toutes s’accordent à dire que la production déforme leurs propos au montage et les poussent à se lancer des piques et à être méchantes afin d’attiser les rivalités.