Vous n’êtes sûrement pas sans le savoir, mais les règles sont la plupart du temps douloureuses. Nausées, mal de dos, crampes d’estomac…certaines femmes vivent cette période du mois plutôt mal à cause de ces douleurs difficilement supportables que les autres, et principalement les hommes, ne comprennent pas. En effet, elles sont minimisées et on n’en parle pas car dans la conscience collective, il s’agit de douleurs naturelles. Sauf que d’après le docteur John Guillebaud, professeur à l’University College de Londres, les douleurs liées aux règles seraient aussi violentes que le fait d’avoir une crise cardiaque.

Il déplore également l’oisiveté de la communauté scientifique qui ne prend pas au sérieux les symptômes des règles difficiles : « Bizarrement, je vois ça chez les médecins des deux sexes. Les hommes ne connaissent pas ce problème et ils sous-estiment sa gravité. Et certaines femmes médecins n’ont pas beaucoup d’empathie parce qu’elles-mêmes ne souffrent pas trop et pensent que certaines patientes exagèrent. » conclut-il.