«Les princesses ont des poils », le hashtag qui fait le buzz

0
2307

feefpoie

Une vague de poils a déferlé sur Twitter après qu’ Adele Labo, une adolescente de 16 ans a lancé le hashtag #lesprincessesontdespoils. En effet son tweet qui dénonce les diktats de la beauté,a suscité des milliers de réactions, négatives mais également positives. De nombreuses femmes se sont d’ailleurs liées à la cause en partageant des photos de leurs poils. Une initiative qui cherche à casser les codes d’une société de plus en plus superficielle.

Adela Labo a déclaré également au Huffington Post « Ça me touche. Quand j’étais petite, en primaire ou au collège, on me faisait beaucoup de remarques qui m’ont blessée. J’avais envie d’aller plus loin, d’être libérée»

La mode et l’industrie de la pornographie ont quasiment inculqué cette nouvelle norme anti-poil en affichant constamment des femmes imberbes. Ainsi les jeunes filles grandissent en pensant qu’il est scandaleux voire écœurant d’afficher ses poils. Pire encore, certaines d’entre elles s’étonnent d’en avoir dans certaines zones du corps ( car elles sont prédisposées à croire qu’une femme n’a naturellement pas de poils dans ces zones là). Une situation qui montre davantage la pression de la société sur les femmes et leur apparence.

Quant à nous, on espère que cette initiative permettra à beaucoup de femmes de se décomplexer et de comprendre que le problème ne vient pas des poils mais de la société.