Les poils : On laisse tout, on arrache, on rase ou on les passe au lance-flammes ?

0
2013

Ces chers poils, on a beau les traquer afin de ne pas les voir jaillir du voile de nos collants, ils sont bel et bien là et malheureusement c’est parfaitement normal ! A vous maintenant de choisir la bonne technique d’épilation.

Les crèmes épilatoires

Elles sont bon marcher et faciles à utiliser. La seule contrainte, c’est qu’il est conseillé de les tester sur petit carré de peau pendant 24h afin de voir si elles ne sont pas trop agressives. Malgré leur odeur parfois désagréable ainsi que temps de pause après application un peu long, le résultat est net, pour celles qui n’ont pas les poils drus bien entendu !

Pour qui ? Femmes pressées, petit budget, poils fins.
Avantages : Pratique.
Inconvénients : Convient moins aux peaux sensibles, ne peut s’appliquer sur les zones sensibles. Les poils repoussent comme avec le rasoir.
Le conseil FDT :  Respectez très scrupuleusement le temps de pause indiqué et évitez le contact avec les muqueuses

Le rasoir

Si vous êtes plutôt du genre paresseuse et un peu chochotte sur les bords, le rasoir deviendra vite votre meilleur ami !
Il est cependant conseillé de réserver cette méthode uniquement aux jambes et aux aisselles.
De plus, évitez de vous raser sur peau sèche (à moins d’être une adepte de la scarification) et changez de lame régulièrement car elles s’émoussent très vite.

Pour qui ? Celles qui sont pressées, en dépannage.
Avantages : Ultra rapide et résultat impeccable.
Inconvénient : Le poil repousse très vite et au toucher donne l’impression que l’on caresse un hérisson.
Le conseil FDT : Utilisez une mousse ou une bonne dose de gel douche, rasez de bas en haut puis appliquez une crème hydratante ou de l’huile pour bébé afin d’éviter les irritations.

L’épilateur électrique

L’épilateur électrique assure un résultat net et durable. Cependant, nombreuses sont celles qui se plaignent de sensations désagréables pendant l’épilation. Bien que, selon certaines utilisatrices, la douleur tendrait à diminuer au fil des utilisations (on dit cela pour la cire et le sucre également), il existe maintenant des épilateurs censés atténuer la douleur.

Pour qui ? Poils longs, fins peu abondants.
Avantage : Résultat durable (trois semaines environ)
Inconvénient : «tire» un peu.
Le conseil FDT : A utiliser de préférence avant la douche lorsque le poil est bien sec et douillette s’abstenir !

Le sucre, cire froide et chaude

Le sucre est une vielle technique orientale qui s’apparente à l’épilation à la cire. Elle est d’ailleurs aussi douloureuse et aussi durable.
Ces méthodes d’épilation sont plus nettes, surtout pour le maillot et les poils repoussent moins vigoureusement et moins vite, ce qui permet de s’épiler moins souvent.

Pour qui ? Peaux sensibles, tout type de poils
Avantage : Un produit naturel, résultat durable, peau douce.
Inconvénient : Pour les préparations que l’on chauffe au micro-ondes, gare aux brûlures !
Le conseil FDT : Pour commencer nous vous conseillons d’abord d’aller chez l’esthéticienne pour voir la «technique» et de faire des gommages entre deux épilations, surtout au niveau du maillot, ceci évite aux poils de former des boutons. De plus, si vos poils s’incarnent et poussent dans la peau au lieu de jaillir tout droit du follicule, dégagez le poil avec une pince à épiler ou appliquez une crème contenant de l’acide salicylique.

Le laser

Afin de mieux vous informer sur l’épilation définitive au laser, nous avons pris contact avec le Docteur Nabil JELLAZI, en sa qualité de Président de la branche tunisienne de la Société Francophone de Médecine Morphologique et Anti-Âge (SoFMMAA).
Le laser est un faisceau de photons de même longueur d'onde. Certaines longueurs d'onde sont absorbées par la mélanine (le pigment des poils et de la peau) et la détruisent en la chauffant. L’épilation définitive au laser est un acte médical qui doit être effectué sous la responsabilité d'un médecin lasériste.

La condition idéale pour obtenir l'épilation définitive d'une zone est le fait d'avoir des poils très noirs. Cette méthode n’est pas dangereuse et Il n'y a pas de radiations qui pourraient entraîner un risque cutané et il n'existe aucun risque cancérigène.

Comment se passe une séance d'épilation laser ? Le laser émet un flash lumineux puissant qui va être absorbé par le pigment foncé contenu dans le poil et les cellules situées à sa base qui assurent la croissance du poil. Leur destruction par l’effet d’échauffement de la lumière «laser» permet d’obtenir une épilation définitive. Lors d’une séance  le médecin va pratiquer un balayage de la zone à traiter par une succession de spots de la taille d’une pièce de monnaie. Presque indolore la personne traitée ressent un léger  picotement au moment de la séance, un simple échauffement après.

Pour qui ? L'épilation laser s'adresse à tout le monde, femmes, hommes, adolescents. Chez la femme, les zones à épiler les plus demandées sont le visage, les aisselles, le maillot et les jambes, mais toutes les zones du corps peuvent être épilées.
Avantages : L’épilation est définitive.
Inconvénient : Sensation plus ou moins désagréable de chaleur en fonction de la pilosité.
Le conseil FDT : Prévoyez des séances d’entretien (annuelles ou biannuelles) qui garantiront la pérennité du résultat.

]]>