Les habitants de la Marsa invités à choisir la ligne budgétaire de leur ville

0
1176

La municipalité de la Marsa invite tous les habitants de la commune à prendre part à l’assemblée citoyenne qui aura lieu samedi 7 février 2015 au Palais Essaada de La Marsa à 15h30 et qui aura pour but de choisir la ligne budgétaire de 2015.

Cette initiative entre dans le cadre de l’application du mécanisme du Budget Participatif implanté en 2014 par l’ONG Action Associative en collaboration avec des experts de l’Agence Local&Global. Ce mécanisme est déjà implanté depuis l’année dernière dans 4 communes à savoir Menzel Bourguiba, Tozeur, Gabes et la Marsa. Cette expérience se poursuivra en 2015 dans 3 autres communes : La Manouba, Gafsa et Sfax. L'ONG Action Associative cherche actuellement des fonds qui lui permettraient d’élargir son action sur d'autres communes. Le Budget Participatif est né dans le laboratoire politique et social du Brésil des années 1980, essentiellement dans des villes dirigées par des formations de gauche, en particulier le Parti des travailleurs, la formation du président Lula. L’économiste brésilien Ubiratan de Souza définit cette initiative comme étant «un processus de démocratie directe, volontaire et universel, par lequel la population peut discuter et définir le budget et les politiques publiques. Il est une combinaison entre la démocratie directe et la démocratie représentative». La Tunisie est le premier pays arabe à avoir adopté cette initiative qui vise à faire participer les citoyens dans le processus de la prise de décision, de lutter contre le clientélisme et la marginalisation et de privilégier les vrais besoins de la population.

Une première édition de Budget Participatif a donc déjà eu lieu à la Marsa au début de l’année 2014, et les habitants de la petite commune de la banlieue nord avaient alors choisi d’allouer la somme de 550 000 dinars à des projets d’éclairage public qui seront réalisés au cours de cette année 2015. Pour cette deuxième édition, les habitants de la Marsa devront choisir la deuxième ligne budgétaire parmi les lignes suivantes : espaces verts, voiries et chaussées, trottoirs, embellissement de la ville, établissements sportif et pour finir l’évacuation des eaux pluviales.

]]>