Les comédiennes tunisiennes cartonnent dans les productions arabes étrangères

0
190

Comme chaque ramadan les comédiennes tunisiennes cartonnent à l’étranger et particulièrement en Egypte. Cette année encore, nos actrices nationales ont retenu l’attention des téléspectateurs arabes.

Racha Ben Maouia

La jeune fille joue actuellement dans le feuilleton égyptien « Abou Jabal »  qui a pour tête d’affiche Mustapha Chaabane et qui est réalisé par Ahmed Salah. La série est diffusée sur Dubai TV et On Entertainment. C’est le premier grand rôle de Racha en Egypte. Elle y incarne le personnage d’une jeune fille populaire. Parallèlement, la jeune actrice a entamé une nouvelle expérience d’animation en rejoignant la team 100% féminine de l’émission : « 9a3det Settat » qui passe sur OSN.

Aicha Ben Ahmed

La Tunisienne a déjà marqué les esprits des téléspectateurs arabes l’année dernière lorsqu’elle a joué face à Mustapha Chaabane et aux côtés de Dorra Zarrouk dans « Nesr Essaid ». Cette année, elle remet le couvert en partageant l’affiche avec Mustapha Chaabane dans « Abou Jabal ». Son interprétation est d’ailleurs saluée par tous les critiques.

Aicha joue également dans « Al Sihem Al Meri9a » qui passe sur la chaîne Al Nahar.

Fatma Nasser

La comédienne qui avait fait notre couverture du mois de novembre est à l’affiche du feuilleton historique « Al Achek » qui passe sur les chaînes LBC, I see drama et TEN. Fatma Nasser joue également dans la série « Kabaiel » qui passe sur la chaîne MBC.

Dorra Zarrouk

Outre le fait que Dorra Zarrouk cartonne en ce moment dans le rôle de Rokaya dans le feuilleton tunisien de la Wataniya « EL Maestro », la jeune femme a également marqué les téléspectateurs arabes à travers son jeu dans « Harmelek » qui passe sur la MBC1.

Grands absents de la production ramadanesque cette année: Dhafer El Abidine et Hend Sabri qui préparent chacun de son côté un retour en force. Pour Dhafer El Abidine, ce sera un grand feuilleton turc, quant à Hend Sabri il s’agira de son film tunisien « Noura Rêve », ainsi qu’une production égyptienne historique.