Les colorations capillaires sont aujourd’hui pointées du doigt ! En effet, une étude menée par Kefah Mokbe, professeur de médecine spécialisé en chirurgie cancéreuse au Princess Grace Hospital de Londres, montre que les femmes qui se teignent souvent les cheveux sont plus à risque de développer un cancer du sein. Les résultats ont montré une augmentation de 14% de la maladie quand elles abusent de la coloration. Le scientifique suggère d’ailleurs de se teindre les cheveux au maximum 5 fois par an afin de limiter les risques et d’opter pour des colorations naturelles comme le café, le henné ou le jus de betterave.

ET SI VOUS METTIEZ VOTRE GRAIN DE SEL ?