Les 6 orgasmes féminins les plus surprenants

0
1481

Orgasme vaginal et orgasme clitoridien. Il s’agit là des deux types d’orgasmes dont on parle le plus souvent lorsqu’on évoque le plaisir sexuel féminin. Cependant il existe plusieurs autres formes de jouissance dont vous n’aurez jamais imaginé l’existence et qui sont, le moins que l’on puisse dire, curieuses.

Le coregasm:

Ou quand le sport vous fait jouir. Et oui il est possible d’atteindre le septième ciel tout en faisant de l’exercice. C’est ce qu’a prouvé une étude faite par des chercheurs de l’université de l’Indiana, publiée dans la revue américaine Sexual and Relationship Therapy. Le coregasm se produirait le plus souvent en pratiquant des exercices d’abdominaux. En effet, en faisant du sport, la femme libère des endorphines et de la dopamine, deux hormones qui interviennent dans l’orgasme. La combinaison de ces deux substances à la tension ressentie dans les muscles engendre une certaine excitation, explique Dr Victoria Zdrok dans une interview accordée au Men’s health. Mesdames, à vos abdos…. Go!

L’écoute musicale :

Certains titres musicaux peuvent nous faire jouir. Oui oui. En effet, une étude de l’université de Wesleyan dans le Connecticut a prouvé que l’écoute musicale peut susciter des réactions physiques intenses qui peuvent mener jusqu’à l’orgasme. Les chercheurs le nomment frisson ou orgasme de la peau. Selon la professeure Psyche Loui et son collègue Luke Harrison c’est à la fois dans ce qui est familier et la surprise que le cerveau sécrète de la dopamine, molécule à l’origine des désirs tels que l’amour, le désir sexuel ou l’addiction. Combinées à la mémoire, ces émotions créent un «cocktail émotionnel» qui se produira à chaque fois que l’individu entendra un morceau ou des passages particuliers de celui-ci. Le Concerto pour piano n°2 de Rachmaninov est conseillé en raison des changements soudains d’harmonie, les puissants crescendos et autres appoggiatures. Amatrices de musique classique, concentrez-vous !

 

L’orgasme cérébral :

Il s’agit là d’une sorte de frisson déclenché par des murmures, certains sons, gestes ou odeurs, qui commence à l’arrière du crâne et qui se propage dans le reste du corps. Cependant, les scientifiques n’ont pas reconnu son existence. L’orgasme cérébral peut être déclenché grâce aux ASMR « Autonomous Sensory Meridian Response », (« Réponse autonome sensorielle méridienne » en français), à savoir des vidéos stimulant vos sens.

 

L’orgasme pendant l’accouchement:

Alors que l’accouchement est plutôt associé à la souffrance, certaines femmes peuvent éprouver une jouissance sexuelle en mettant au monde leur enfant. D’après un sondage paru dans la revue américaine Sexologies, un orgasme se produirait dans 0.3% des accouchements. Gérard Leleu, médecin et sexologue, explique ce phénomène dans une interview accordée au “AuFéminin.com”, indiquant que le fœtus passe par des points sensibles et qu’outre le point G, nous pouvons éprouver du plaisir à la stimulation de notre cavité vaginale ou de notre utérus. Cet orgasme permettrait même de diminuer la douleur grâce aux endorphines, hormones puissantes libérées par l’orgasme, qui en plus d’être anxiolytiques, sont antalgiques, précise Dr. Leleu. Ceci dit, ce type d’orgasme demeure un sujet tabou.

L’orgasme mammaire:

Les seins, et en particulier les tétons, sont des zones érogènes primaires chez les femmes et leur simple stimulation peut vous faire grimper au rideau. Il est donc important de prendre le temps, seule ou avec votre partenaire, de titiller cette partie de votre corps. La stimulation des mamelons active les mêmes régions du cerveau que la stimulation clitoridienne, vaginale et utérine, lit-on dans le volume 8 du Journal of Sexual Medicine, paru en 2011. Vous savez ce qu’il vous reste à faire!

L’orgasme nocturne:

Le plus fréquent de tous les autres déjà mentionnés. Et oui mesdames, une bonne nuit de sommeil peut être l’équivalent d’une partie de jambes en l’air. Des rêveries érotiques nocturnes peuvent entraîner une excitation sexuelle suffisante pour obtenir un orgasme.

Allez, faites de beaux rêves!