Le sauna est non seulement bon pour notre peau et notre bien-être en général, mais il l’est également pour notre santé mentale. En effet, faire plusieurs séances de sauna par semaine nous permettrait de retarder, voire d’éviter, la démence sénile.

Pendant deux décennies, l’Université de l’Est de la Finlande a étudié les conséquences du sauna sur la santé de plus de 2000 hommes et a publié les résultats dans la revue Age and Ageing. L’équipe, dirigée par le professeur Jari Laukkaben, a alors remarqué que ceux qui y sont allés entre 4 et 7 fois par semaine avaient 66% de moins de chances de souffrir de démence que les personnes qui n’ont eu qu’une séance par semaine. Selon le professeur Laukkaben, le sauna protègerait aussi bien notre coeur que notre mémoire, probablement en réduisant notre pression artérielle et en améliorant la circulation. « On sait que la santé cardio-vasculaire a des conséquences sur le cerveau. La sensation de bien-être et l’expérience de relaxation durant une séance de sauna peut aussi jouer un rôle. », a-t-il expliqué.

D’autres spécialités, comme le docteur Clare Walton, restent prudents et expliquent qu’« à l’heure actuelle, avoir une activité sportive régulière, manger de manière saine et équilibrée et éviter de fumer constituent les meilleurs préventions de risque démence. »