Après avoir passé 2 ans en prison puis libéré le 24 juin dernier contre une caution de 200 000 dinars, le rappeur tunisien Swagg Man a été relaxé hier, jeudi 18 novembre 2021. En effet, la Cour d’Appel de Tunis a finalement décidé d’un non-lieu dans l’affaire de blanchiment d’argent dont il est accusé, et ceci pour manque de preuves et absence de fondement légal.

Swagg Man a partagé la nouvelle sur son compte Facebook en remerciant ses fans et ses avocats Taieb Bessadok et Kamel Ben Messaoud.

Rappelons que le rappeur avait été accusé de blanchiment d’argent et arrêté le 4 juillet 2019 et ce suite à un virement suspect de 17 millions de dinars qu’il aurait effectué depuis la Suisse. Plusieurs plaintes ont par la suite été déposées contre lui pour escroquerie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here