Le pavillon Habib Bourguiba à Paris ouvre ses portes aux étudiants tunisiens

0
339

Le deuxième pavillon de la fondation « Maison de la Tunisie » à la Cité Internationale Universitaire de Paris ouvre bientôt ses portes. Le bâtiment porte un nom emblématique puisqu’il a été baptisé Habib Bourguiba.

D’une capacité d’accueil de 200 chambres, l’édifice accueillera à partir du mois de février les étudiants tunisiens et aura pour mission de renforcer cette communauté estudiantine à Paris. Au sein du pavillon, un amphithéâtre de 250 places a été prévu, ainsi qu’un espace de lecture et un café ouvrant sur le parc.

A travers son architecture, Le Pavillon Habib Bourguiba met en évidence notre culture arabo-musulmane. La façade originale a d’ailleurs été réalisée sous forme de panneaux métalliques calligraphiés par l’artiste tunisien Hosni Hertelli (Shouf).

Ce pavillon fait parties des projets de la Galerie Itinérance, fondée par le tunisien Medhi Ben Cheikh et qui a déjà mis en place les projets Djerbahood et la Tour Paris XIII.

« Très fier de vous dévoiler l’un des projets de La Galerie Itinerrance qui me tient le plus à cœur, Le Pavillion Habib Bourguiba à la cité universitaire internationale dans le 14e arrondissement de Paris.

Pour moi ce projet vient marquer non pas un tournant mais, une nouvelle étape dans :

« Comment intégrer l’art dans l’espace public ».

Là, il ne s’agit plus d’investir la surface d’un mur aveugle d’un immeuble des années 70, mais bel et bien d’imaginer en amont avec les architectes une intervention artistique, avant même que le projet ne sorte de terre.

Pour ce bâtiment voué à l’hébergement d’étudiants et chercheurs tunisiens, nous avons choisi les lettrages de l’artiste tunisien Shoof ( Hosni Hertelli) et nous avons confié au designer Wissem Soussi de concevoir une double peau en aluminium revêtant tout le bâtiment. Le résultat est très beau en photo, mais époustouflant en réalité.

La taille de cette intervention, la situation du bâtiment et le reflet de la lumière changeante au fil de la journée, feront du Pavillon Habib Bourguiba une belle représentation d’une Tunisie moderne, imprégnée de son identité.

Surplombant le périphérique, 1,2 millions d’automobilistes pourront quotidiennement contempler cet ouvrage d’exception.

Cette réalisation n’aurait jamais vu le jour sans la volonté, l’entêtement et l’ingéniosité d’un seul homme : Imed Frikha le concepteur de ce projet à l’époque où il présidait la conférence des directeurs de la cité internationale. » Déclare l’artiste sur sa page Facebook.

Très fier de vous dévoiler l’un des projets de La Galerie Itinerrance qui me tient le plus à cœur, Le Pavillion Habib…

Gepostet von Mehdi Ben Cheikh am Dienstag, 21. Januar 2020